In-side – Pills

0
1335

Originaire du sud de la France, ce trio power-pop, après un album et un live, enfonce ici définitivement le clou d’un rock énergique et mélodique, rappelant en certaines occassions (‘Poor Valentine‘ notamment) les géniaux DRIVE BLIND.
Dès ‘Bye bye‘, rage et finesse font bon ménage et la classe vocale ajoute au charme du titre, un véritable standard dont on va s’apercevoir qu’il est loin d’être isolé sur cet opus probant.
En effet, passé le ‘Poor Valentine‘ évoqué plus haut, la vigueur et le tempo enlevé de ‘I know you know (part 1)‘ nous emportent, puis ‘I need time‘ plus posé confirme la valeur du groupe et son talent de composition. Il trouve un juste équilibre entre colère et plages plus tranquilles, tout en faisant preuve d’une inspiration surprenante.
‘San Andreas fault‘ résume cette habileté dans le dosage, passant d’une intro calme à une suite bien plus fougueuse, tandis que ‘Peace will come again‘ se pose lui en standard pop-rock, mélodiquement irréprochable et entraînant au possible.
Il reste alors quatre titres à se mettre sous la dent et force est de reconnaitre que la qualité ne varie pas d’un iota.
My last friend‘ posé, ‘Pills‘ pour moi le meilleur titre de ce…’Pills’ (guitares divines, voix magique, tempo alerte, on a tout sur ce morceau magnifique…), l’atmosphérique ‘Rebirth‘ et ‘Eyes open wide‘, du même tonneau que ‘Pills‘, achèvent en effet l’opus avec brio et maestria.
Pour conclure, un album de grande classe et une grosse révélation, en même temps qu’une éclatante confirmation de la bonne tenue de notre scène.
Ne passez pas à côté.