John Butler Trio – Grand National

0
3393
    Nos trois australiens préférés sont de retour dans nos bacs avec un tout nouvel album intitulé ‘Grand National’. John Butler a beaucoup parlé dans la presse de la signification de ce titre et en donne une définition à la fin du livret accompagnant le cd. Grand National représente l’idéal d’un peuple divers mais uni ne formant qu’une seule et même nation…. et puis pour les connaisseurs, c’est aussi le nom d’une guitare assez particulière. Car oui, on retrouve sur cet album les idéaux défendus par le John Butler Trio : l’amour, les racines, la paix, l’ouverture d’esprit et …. la musique. Une musique pas comme les autres qu’il est toujours aussi difficile de classer dans quelque catégorie que ce soit. Dans ce nouvel album, ça sonne reggae sur ‘Grooving slowly’, folk sur ‘Losing you’, parfois funk et ça fait penser à Jack Johnson sur ‘Gonna take it’, ce qui n’est pas si surprenant quand on sait que le producteur de cet album n’est autre que Mario Cataldo, producteur attitré du chanteur surfer.

    Dans cet album, John Butler déclare donc son amour à sa femme dans ‘Daniella’ (désolée les filles) ou ‘Grooving slowly’, exprime son incompréhension face à ce qui se passe un peu partout dans le monde : ‘I don’t understand/ how one can kill a man/ in the name of peace/ that’s ridiculous’ dans ‘Fire in the sky’ ou son envie de faire bouger les choses : ‘And most of us we stand and watch/ Like old lady getting handbag stolen/ It’s time to chase, chase them criminals/ I see the devil and the devil is running’ dans ‘Devil running’.

    Avec cet album un peu moins roots et un peu plus pop que le précédent ‘Sunrise over sea’, le John Butler Trio a déjà fait sa place sur nos ondes avec le single ‘Better than’ et devrait gagner en notoriété jusqu’à, qui sait, peut être remplir des stades chez nous comme ils le font déjà chez eux. Ne reste plus qu’à espérer que les trois compères ne perdent pas leurs âmes chemin faisant. Je vous conseille donc ce disque et surtout, surtout, d’aller les voir sur scène car c’est là que le groupe prend toute sa dimension et ceux qui ont déjà eu la chance de les voir savent de quoi je parle.
Peace my friends….

le site officiel du John Butler Trio

chronique de l’album du John Butler Trio Live at St Gallen