Concours: des places à gagner pour Emily Jane White + Roseland à Blonde Venus!

0
695

Blonde Venus accueillera la chanteuse américaine Emily Jane White et le groupe bordelais Roseland le 26 avril 2022. En partenariat avec Talitres, Muzzart met en jeu 2 places pour le concert!

Pour participer au concours et tenter de gagner 2 places pour le concert d‘Emily Jane White à Blonde Venus, il suffit de nous envoyer un mail à l’adresse: concoursmuzzart@gmail.com avec en objet “concours Emily Jane White” et en indiquant vos nom et prénom dans le mail. Nous vous remercions de ne participer que si vous êtes certains de pouvoir vous rendre au concert. Le tirage au sort des gagnants aura lieu le 22 avril 2022 et les gagnants seront prévenus par mail.

extrait de l’événement Facebook:

EMILY JANE WHITE
« Paru à l’automne 2019, « Immanent Fire » consacrait l’engagement social et politique de la musicienne californienne : anéantissement biologique, accélération de l’extinction des espèces, désordres humains et économiques majeurs. Autant de thèmes pour autant d’alarmes. « Alluvion », son septième opus, aborde avec grâce et gravité la question du deuil (qu’il soit collectif ou personnel) résultant de la perte de vies humaines et de la disparition incessante du monde naturel. Au sein de la plupart des sociétés occidentales, le deuil demeure éloigné de toute pratique culturelle. Il est dépourvu de droits et ne peut être ainsi reconnu ou partagé. Tel un dépôt de sédiments, le deuil agit par vagues et par cycles, alluvions nécessaires à notre reconstruction. Produit et arrangé par le multi-instrumentiste Anton Patzner, « Alluvion » a été écrit et enregistré au plus fort de la pandémie. Si les prises de guitares et de batteries ont été réalisées en présence de l’ensemble des musiciens, la nécessité d’une distanciation physique a impliqué de nouvelles méthodes de travail. Un travail de superposition, de nappes et d’arrangements, et un méticuleux mixage réalisé par Alex DeGroot. Emily Jane White écarte quelque peu les uniques sonorités folks et approche davantage les frontières du shoegaze et de la pop électronique. Ici se superposent la pulsation des synthétiseurs et des guitares, les toms acoustiques et les boîtes à rythmes. Plus loin entre espoir et lamentation, lumière et chant funèbre, les distorsions et les harmonies vocales s’accordent et se répondent. Le pouvoir d’attraction perdure. »

ROSELAND – Release Party
« Projet solo créé par Emeline Marceau (membre du duo Genial au Japon) ROSELAND naît un soir d’hiver 2016 au détour de quelques accords de guitare et de nappes de synthés. Inspirée par M83, Radiohead, ST Vincent, Portishead, Fever Ray ou Sharon Van Etten, elle dévoile un large héritage rock, pop, électro ou post-rock dans ses chansons lumineuses ou plus mélancoliques, aux mélodies toujours racées. Une sorte de synth-rock moderne, où la voix, tantôt fragile ou plus effrontée, susurre au- tant qu’elle s’emporte dans un élan d’exaltation, de douceur ou d’électricité, maîtres mots de ce projet aussi sensible qu’énergique qui prend la forme d’un trio sur scène. En live, le projet a déjà fait parler de lui notamment en Aquitaine, et particulièrement à Bordeaux (Rock School Barbey, IBoat, Antirouille, Festival Bordeaux Rock), mais aussi ail- leurs en France (Cognac, Besançon, Dijon, Tulle…) ou à l’étranger (Suisse).
Après un premier EP en 2017, la musicienne – accompagnée par le dispositif de repérage et d’accompagnement de la Rock School Barbey à Bordeaux depuis 2019 – a sorti son premier album « To Save What Is Left » en mars 2020, suivi d’un EP, « Remixes » (décembre 2020). Son prochain album, « Unsaid Words », sortira le 25 mars 2022. Une tournée est prévue dans la foulée. »