Mon bilan 2020 selon Joseffeen

0
570

Meilleur concert

Il n’y aura rien dans cette catégorie cette année car, même si quelques concerts  ont eu lieu en début d’année puis pendant l’été (assis et masqués), 2020 ne nous a pas offert de live tels qu’on les aime depuis le début du mois de mars (et les live confinés et concerts en streaming ne pourront jamais remplacer un concert en salle). Avec la fermeture de l’antenne locale de Fip, côté salles bordelaises, le Chat Qui Pêche et le Void sont récemment venus s’ajouter à la longue liste des lieux indés qui ont fermé ces dernières années dans une agglomération bordelaise de plus en plus défigurée par des rêves de grandeur démesurés. On va se rassurer en se disant que, même si cette année nous a semblé très très longue et solitaire et que nous sommes en sérieux manque de concerts, nous, c’est à dire les artistes (songwriters, musiciens, groupes..), salles (on inclut les bars, librairies, théâtres, disquaires et cinés) et acteurs de la culture indé (programmateurs, studios d’enregistrement, ingé sons, chargés de com’, attachés de presse, webzines, photographes et rédacs en tout genres) sommes toujours aussi passionnés par ce que nous faisons et continuons à batailler pour sortir et partager le maximum de musique en attendant de pouvoir recommencer à travailler correctement et se retrouver ensemble dans une salle de concerts. Ce ne sera probablement pas pour tout de suite mais nous nous serrerons les coudes en attendant, têtus et convaincus que nous sommes que la culture est on ne peut plus essentielle.

Meilleur album

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a eu de très jolis albums cette année. J’en ai choisi deux qui m’ont pas mal accompagnée en douceur en cette fin d’année:

Songs & Instrumentals d’Adrianne Lenker:

Serpentine Prison de Matt Berninger:

et côté bordelais, j’ai envie de rappeler la sortie de deux albums s’inscrivant totalement dans l’atmosphère de cette année pas comme les autres avec le manque d’oxygène exprimé dans When The Noise Becomes Too Loud (9 octobre 2020) d’I am Stramgram:

et le fait que ces derniers mois nous ont souvent donné l’impression que “ça s’arrête jamais” comme le disent The Hyènes dans leur album Verdure (octobre2020):

Coup de coeur

Coup de coeur bordelais pour le premier single extrait de l’album à venir de Sol Hess ( de Sweat Like An Ape) qui s’annonce tout en poésie et sortira le 18 janvier 2021 (The Missing View) chez Platinum Records: