Mr Godson [Will be the last to survive] “2nd EP” (En Soirée Je Danse Pas, 29 mai 2020).

0
342

Ah bah v’la encore du bon, issu de chez En Soirée Je Danse Pas “from Limoges”, avec ce groupe semble t-il local qui fait dans le punk-rock…varié (si si, ça peut parfois arriver): Mr Godson et son bon son assez polisson. Il faut dire que ces quatre mecs s’exercent joyeusement depuis une démo datant de 2011; ils ne sont visiblement pas nés de la dernière pluie et leur crachin punk, décliné ici en 3 morceaux puis un remix, vaut bien qu’on y abandonne un pan de notre quotidien. L’énergie y prévaut évidemment, le tempo est ébouriffant, mais des “oohh-oooh” enjolivent l’ensemble. Fool and happy, pop-punk-rock, gicle avec l’efficience des meilleurs morceaux de la mouvance. Et puis il y des notes de gratte assez irrésistibles, tiens, qui interviennent après le mitan du morceau. Elles s’accompagnent de bruits délirants, on dirait presque des scratchs. On peut dire que l’entrée en matière nous pousse dans la rivière, en déferlante proprement troussée. Couple in my head, suite à un début folky, fait valoir à son tour de beaux arguments. On est dans le tumulte, bien entendu, mais on a la bonne idée de lui donner des atours changeants. La méthode permet de contourner l’uniformité mais rassurez-vous, Mr Godson reste quoiqu’il en soit dans l’impact punk. Du punk-rock “de proximité”, comme dit sur sa bio, genre épicerie de nuit où l’on trouve le minimum vital.

Alors le quatuor, si c’est ça, a optimisé la boutique. Les rayons ont pris de ta taille, on est passés à la supérette. What did you do, d’abord presque électro, rythmé évidemment, voit sa basse pulser. Le chant est remonté, les ornements à la fois beaux et colériques. Le morceau m’évoque de loin les Bushmen, groupe limougeaud des 90’s. En plus de ça, j’entends dans ladite composition une sorte de ferveur à l’Irlandaise, un peu comme si le bazar était joué au fond d’un pub où coulent les pintes. La voix, c’est mon ressenti, joue parfois son Dead Kennedys à l’occasion de cette ritournelle. Holiday in Limoges alors, dans ce cas…

On est bien servi, on se remet à peine que Joy’s rage (Kosh remix), excellentissime titre hip-hop mâtiné d’électro, ouvre bien plus grand encore l’horizon des acolytes. Mince, on dirait du Svinkels, dopé à la guitare aiguisée. C’est un tube? Pour moi oui et il est rare, s’agissant de remixes, de sonner aussi juste. Joooyyy’s face, Jooooyyy’s face! Ca tranche avec le reste? Pas tant que ça: Mr Godson est large, un peu barge et surtout créatif. Son EP est excellent: il crédite très largement, à l’instar du disque de Sunbather, l’équipe En Soirée Je Danse Pas et ses louables géniteurs.

Bandcamp Mr Godson