TH Da Freak “Hola todos EP” (31 janvier 2020, Howlin Banana Records/Flippin’ Freaks).

0
677

Inlassable, productif comme un King Gizzard, indépendant jusqu’à sa dernière dent, le TH Da Freak de Thoineau PALIS sort un nouvel EP, enregistré avec le groupe qui l’accompagne en tournée, qu’il affuble du nom d’Hola todos. Dans la foulée du Frankenstein sorti en mars dernier, soutenu à nouveau par Howlin’ Banana Records et le collectif Bordelais Flippin’ Freaks, voué à l’unification de la scène garage-psychédélique-noise-pop-shoegaze rock, il trousse 4 morceaux de sa cuvée “maison”, dans une qualité elle aussi “home made”. Entre garage, lo-fi et pop qui se fait belle -mais pas trop tout d’même- dans son urgence (l’excellent Twisted et ses accélérations qui nous laissent tous sur place), on n’ira pas par 4 chemins; Palis et ses acolytes retranscrivent, en l’occurrence, l’unité et l’intensité qui les caractérisent sur les planches.

Le jubilatoire Hola todos nous flanque une première châtaigne; batterie incontrôlée, chant à la Jay Retard (dont on retrouve là la “tubesquerie” et la puissance de feu), riffs explosifs sont de la partie. Le chant se fait hargneux, en pas même 2 minutes on est cloué au sol.

Que voulez-vous ma bonne dame, sont bons ces gaillards! Passé le Twisted mentionné plus haut, Fear met face à face mélodies et assauts noise. De manière similaire aux autres titres, il dégage une intensité incoercible, qui trouve la cible sans sourciller. C’est cette fois sur une durée plus conséquente, aux alentours des 5 minutes, que la folle équipe dérape et retombe sur ses pieds, qui pressent fermement les pédales d’effet. En 3 uppercuts qui n’atterrissent pas dans le vide, on est à la fois secoué et assujetti. C’est ce qu’on voulait, on n’attendait pas de notre Aquitain qu’il nous fasse un coup bas à la Booba.

La fuzz de Bumfuzzle, en fin d’ep, délire avec les voix, semble se chercher puis déclenche une sarabande saccadée, tapageuse. Elans directs et parties plus “découpées” se filent le relais, la course prendra donc fin sans que TH Da Freak n’ait, à aucun moment, perdu de ses forces et encore moins de son impact. On est certes habitué mais à chaque sortie, on est désormais sûr de sa fiabilité. Prêt et disposé à se faire rentrer dedans, on jubile à chaque grenade indé lancée. Hola todos en est une, de plus, dans l’attente de sorties futures dont on sait, de surcroît, qu’elle ne se feront pas attendre bien longtemps.

Bandcamp Flippin’ Freaks

Bandcamp TH Da Freak

Site Howlin’ Banana Records