Pop Crimes “Debuts” (EP.Howlin’ Banana Records, 17 janvier 2020).

0
731

Attention, fleuron! Quatuor indie-pop rassemblant des membres d’Amazone, Young Like Old Men et un ex-En Attendant Ana, Pop Crimes déboule de suite avec un EP, Debuts, aux airs de…Crime presque parfait et de..Début pour le moins prometteur. Enregistré dans la foulée de la formation, l’Ep dévoile en effet 4 trésors de pop à guitares, qui iront titiller la grande valeur d’un eGGs, d’un Special Friend ou encore des non moins resplendissants En Attendant Ana, qui s’apprêtent à nous offrir un plus que bon Juillet.

Il faut dire, pour en revenir à Pop Crimes, que le pedigree de ses membres n’est pas creux et Always lover, de sa noisy pop aux vocaux qui embrassent le shoegaze, avec ses guitares volubiles, quitte les starting-blocks avec une belle longueur qualitative d’avance. Ses choeurs féminins engendrant, de plus, un surplus de “plaisance”. Et bonne nouvelle, ce groupe polisson ne va pas s’assagir! Fort de mélodies marquantes, il produit dans le même mouvement un boucan indie enthousiasmant. Seasons & storms le retranscrit magistralement, conjuguant voix poppy et jeu noisy alerte, tout en combinant aussi les voix. Le féminin-masculin, dans les vocaux, ça fait son effet et l’instrumentation souligne ça avec force.

Avec 2 pépites dans les gencives, on ne peut cependant s’estimer comblé. On en réclame. Goes, du même tonneau indie-pop aux traits lo-fi, amène un constat; spontané, Pop Crimes excelle dans cette option fraîche, sans trop de calcul ni hésitation quant à la marche à suivre. La cohésion est déjà audible, la scène parisienne peut se targuer de compter sur ses bancs une toute nouvelle formation recommandable. Dont on rappellera qu’elle est signée, ce n’est pas non plus un aveu de faiblesse, chez Howlin’ Banana Records. C’est de plus sur une jolie “K7” en phase avec les 90’s que sort Debuts; l’objet est beau, préparez déjà vos Bics pour les moments où, à force d’écoutes, il faudra remettre la bande d’équerre.

Pour l’heure, 4 titres assez rutilants, dont The sun qui ferme la marche de manière saccadée et dissipée dans ses mélopées soyeuses, s’offrent à nous. On ne va surtout pas se priver, l’occasion est trop belle et Pop Crimes, avec ces Debuts réussis, livre de belles promesses et laisse planer la perspective d’une suite rapide, eu égard à sa capacité à composer vite et bien, dans un créneau farouchement indé débarrassé de toute manière ou espèce de frime.

Site Howlin’ Banana

Bandcamp Howlin’ Banana

Bandcamp Pop Crimes