Le retour de l’Iboat + release party de Th Da Freak

0
548

Après un mois de cale sèche pour travaux, l’Iboat sera (enfin) de retour aux Bassins à flot ce vendredi 19 avril 2019! Les concerts reprennent le soir même avec la release party du grourpe bordelais Th Da Freak (qui avait été reportée à cause des travaux). Une soirée à ne pas manquer avec un happy hour en prime de 19H à 21H. Concert à 19H30. 5 euros. Première partie: Bad Pelicans. événement Facebook

extrait de l’event:

TH da Freak (Indie Rock – Grunge)
“Depuis une bonne année, le jeune bordelais Thoineau Palis s’installe tranquillement mais sûrement sur le devant de la scène indépendante française. Régulièrement étiqueté “slacker” par la presse, en référence à son évidente obsession pour les guitares décontractées de Pavement, Superchunk, Sebadoh et autres figures d’un indie rock 90 fantasmé (Palis est né en 1993), il y a pourtant peu de fainéantise dans sa démarche; tout juste une certaine forme de nonchalance dans cette façon d’enchaîner l’air de rien les disques, sans trop de considération pour le M.O. habituel des maisons disques.
Le 3ème album Freakenstein constitue en somme la parfaite synthèse de l’univers d’un OVNI du paysage musical français, et la carte de visite idéale pour ceux qui le découvriront aujourd’hui. Freakenstein paraitra le 8 mars 2019 chez Bordeaux Rock et Howlin’ Banana Rds.”

Bad Pelicans (TRUE POST-GRUNGE)
“Take grunge, punk, surf, and put them in a blender. Then throw the blender out the fucking window and start a band. Still in their early twenties, The Bad Pelicans are already well known on the Paris concert scene, having played the rounds of the usual indie and underground venues and easily selling out the independent runs of their first three cassettes, as well as the first pressing of their debut LP Best Of (Stolen Body Records, UK) this past year. Known for the immense cathartic power of their live shows, their reputation has recently spread across Europe with tours of the UK, Italy, Switzerland, and Portugal. In total, they have played over a hundred shows, no two the same, none of them forgettable, and they’re just getting started.”