Michel Cloup Duo + Done à La Belle Lurette (Saint Macaire)

0
675

Les associations La Petite Populaire et Staccato Crew ont décidé d’amener un peu de rock dans la campagne girondine et organisent un concert de Michel Cloup Duo et Done le vendredi 12 avril 2019 à La Belle Lurette à Saint Macaire (33). A ne pas manquer pour les amateurs de rock et noise. événement Facebook. 21H. 10 euros.

extrait de l’événement Facebook:

Michel Cloup, chanteur guitariste, fondateur de Diabologum, un des groupes les plus importants du rock français dans les années 90, initie au début des années 2010 Michel Cloup Duo. Par le truchement de pédales d’effet et d’une solitude orchestrée, il y superpose les lignes harmoniques et mélodiques, les saturations et les arpèges limpides, les riffs entêtés et les explorations indécises. Ses textes sont interprétés par une voix qui oscille entre parler et chanter.  Le batteur Julien Ruffier (successeur de Patrice Cartier) est ancrage, point cardinal depuis le précédent album « Ici et là-bas »(2016).
Ses tambours offrent aux chansons la pulsation sur laquelle Michel Cloup peut poser le canevas poétique de ses histoires, les cieux rougeoyants que sa guitare s’appliquera à lacérer en d’amples – ou parfois plus resserrées – songeries éclair, pluies acides ou nuages filant vers l’horizon.”

“DONE (rock noise – Bordeaux)
Né en 2016, DONE est un trio, qui assène un « rock » sous tension, prêt à tout dévaster sur son passage. Leur univers se distingue par son côté sombre, puissant et dissonant. Les voix écorchées se mêlent aux riffs de guitare entêtants et à une Basse Batterie mi Low-Fi mi Rock. Dans la forme, parfois dans le ton on retrouve le côté noïsy, l’urgence, la tension de Virago et encore plus de Sloy, peut-être avec une folie plus canalisée en opposition à ce dernier. Il y a de la personnalité, de la conviction, le genre de groupe qui propulse de nouveau le son des années 90 sur le devant de la scène. L’univers de ses groupes que l’on a aimé, capable tour à tour de faire preuve de raideur avec la grimace douloureuse de côté mais aussi capable d’offrir des passages musicaux où la pression amène l’extension, le saut, le bond, le sursaut, bref un truc ferme, hérissé et dur au mal.”