Ubikar – Veld

0
504
Trio lyonnais, Ubikar malaxe les genres avec un certain à propos. Sur ce Veld, qui fait suite à Attitude zéro (mars 2016), le groupe se veut non classable. Entre rock et électro-dub, en saupoudrant son opus de clins d’oeil à des styles variés, il parvient à se mettre en avant, à prendre du relief.
Ainsi, l’ambiance peut se faire tendue, ou dotée d’un fond à la tension palpable (Control où intervient Sylvain Ferlay, excellent); le groove est omniprésent. En outre, la juxtaposition de genres musicaux disparates, si elle peut s’avérer “envahissante” sur la longueur, est plutôt habile. Dub lourd/planant sur Fight those armies, avec un apport électro mesuré, attaque plus rap avec Shake out, entre rock frontal et élans plus aériens; Ubikar fusionne et réussit dans son entreprise de défrichage sonore.
Sur High step, on s’envole en “dubant”, la cadence est versatile, le décor agité. Ubikar sait y faire, il maintiendra par conséquent un niveau élevé jusqu’à ses dernières notes. Les featurings sont estimables, le “cosmisme” du groupe porteur (Phaze in). From, avec Warrior Queen et Killa P qui ont oeuvré dans la bass music, fait valoir lui un dub à l’humeur variable, bien conçu. Puis les guitares puissantes de Not enough space, qui se font ensuite plus finaudes, ornent une trame “dubisante”, hybride, qui vient conclure ce Veld réussi.