Tendinite – Ep 1

0
262
Trio rémois incluant entre autres un ex-Anorak, Tendinite fait dans le rock’n’roll teinté de noise et garage, sauvage et percutant (Be be see), mais pas dénué de finesse.
C’est bien entendu l’option frontale qui, tout de même, prime. Inhale/exhale, qui allume la mèche, le démontre; ça riffe dur, c’est un rock avant tout “direct in your face” que jouent les trois acolytes Champenois. Ils le font bien, voire très bien, instaurent de brefs passages plus sages, si on peut dire, et valident avec Away anyway leurs bonnes dispositions. Le rendu est intense, sans concessions. La folie d’un Jesus Lizard n’est pas éloignée, ce qui honore bien entendu Nicolas (guitare-chant), Michel (basse) et Ben (batterie).
A trois et en power-trio, ces derniers se distinguent. More whiskey, bluesy plombé en son début, s’encanaille ensuite et hausse clairement le rythme. L’urgence est de mise, le tout joué avec maîtrise. Enfin Come right here, garage-noise des plus accompli, à la tension ouverte ou sous-jacente, clôture un Ep aux cinq réalisations de qualité, signées par un groupe aux aptitudes évidentes.