Shaggy Dogs – All inclusive

0
378
Groupe “pub-rock” à la discographie déjà bien nourrie, Shaggy Dogs sort avec ce All inclusive son nouvel album. Ceci lui vaut les honneurs de Rock & Folk et à l’écoute, force est de constater que le rock des vétérans de notre scène tient férocement le cap.

Endiablé, plutôt rock’n’roll (Link Wray), souvent dopé au piano qui groove et doté d’un cachet rétro classieux, le son du quintet rafle la mise. Blues steady, alerte lui aussi, lance la machine à pulser. On est dans un rock large, Facebook fury fait dans le bluesy sulfureux. Le piano est omniprésent mais jamais envahissant, il nappe efficacement les compositions des Shaggy Dogs. On sent, musicalement, une maîtrise de vieux soldats. Tired of it all calme le jeu, se montre plus aérien. Mais Watch out, à sa suite, suit une trame qui évoque des Stray Cats jazzy, avec l’énergie qu’on leur connaît.

Le produit est donc fiable, Swingin’ high and low..swingue, Chill out pas moins. On notera la sobriété d’un décor sonore efficient. New York city, avec son amorce orgue-piano, envoie ensuite un blues’n’roll sans défauts. Tout se tient, Get along amène une certaine rudesse dans le répertoire d’All inclusive. Là est le secret de la clique menée par Red; mêler panache musical et vigueur, parapher un rock aux touches musicales diverses, cohérent à l’arrivée. Time to go, en fin d’album, le démontre, orné par l’orgue virevoltant de Ben. Puis No mo do yakamo, dernière salve de l’opus, riffe dur, en mode rock’n’roll “pianotisé” avec dextérité.