Second still – Equals

0
346
Trio de Los Angeles, Second Still sort avec ce Equals son deuxième EP, après un album livré lui en 2017.
Avec l’ajout de synthés, la trame prend de l’ampleur mais la direction reste cold-wave, nappée de vocaux à la Cocteau Twins. In order lance les festivités, addictivement froides. Le contraste entre la grâce ombragée du chant et l’ornement cold est ajusté. Ashes, plus lent, crée les mêmes sensations. Les basses obsèdent, profondes. Le rendu paraît uni, on y trouve en tout cas un intérêt certain. Les influences du groupe, comme Xmal Deutschland ou encore le Cocteau Twins, justement, de Garlands, sont ici digérées. Automata valide, dans une option alerte qui ici domine. C’est aussi le cas de Opening, Second Still trouve dans ses climats de la cohérence. Ses sonorités répétées lui confèrent de l’attrait.
Altar, cinquième des six morceaux disponibles (1 bonus en version digitale), ne dépareille pas, se faisant toutefois légèrement plus “clair”. C’est avec Walls, ledit bonus mentionné plus haut, qu’on tutoie des sphères plus “psyché”, moins directes, en complément donc à un Equals fiable et  accrocheur.