Shaolin Temple Defenders – Free your soul

0
462
Groupe bordelais, Shaolin Temple Defenders est scéniquement réputé. Dans le même temps, il dispose d’une discographie fournie, à base dominante soul/funk. Ce nouvel opus, Free your soul, le voit développer ses trames maison sans fléchir, en y incorporant des éléments rock et hip-hop (l’excellentissime Panama papers et ses airs de Fishbone), suite à une amorce probante (Out in the sun et son funk vitaminé).
L’ensemble est bien joué, cuivré avec panache (Stop whining), et groove sérieusement. L’allant est de mise (Rule yourself), ds vocaux hip-hop dynamisent le tout comme ces orgues bien disséminés ou ces guitares au discours éloquent/percutant. Les Aquitains font un détour côté soul stricte aux notes blues (Running away), étalent là un savoir-faire entièrement validé par le disque dont il est question en ces lignes. Crazy fever porte bien son nom, sa trame funk est trépidante. The reign fait lui aussi briller le penchant funky animé du groupe. Ce dernier maîtrise intégralement ce qu’il met en place, allie classe et énergie. Starting all over poursuit sur le chemin étincelant emprunté par la formation de chez Soulville Bordeaux.
Celle-ci amorce la fin de son album avec le même mérite. Keep it to yourself trace dans un funk à nouveau alerte, on fait dans le velouté sans ennui avec Stand for a new life
Enfin, What about you termine, dans la quiétude, un disque de haute qualité, que Shaolin Temple Defenders saura sans nul doute défendre vaillamment sur les planches.