Adam Carpet – Hardcore problem solver

0
1214
Auteur d’un Parabolas (2016) déjà bon, le groupe italien Adam Carpet fait son retour avec un EP nommé Harcore problem solver, chez Prismopaco Records. On y trouve, avec une jubilation semblable à celle que procura l’album, une électro exploratrice, vive, sertie de traits rock. On appuie sur la pédale “gimmicks fous” (Hector Mann, excellentissime, en ouverture) en y ajoutant de la cadence, des voix traficotées, des guitares, de l’inspiration et une certaine folie dans le “melting pot” voulu par la formation milanaise.
Passé cette première réussite, on troue les nuages avec Miss prudenza young, céleste certes mais aussi vivace, qui groove et valide la non-appartenance d’Adam Carpet à un genre bien défini. La base est électro mais demeure libre. L’éponyme Hardcore problem solver leste le tempo, recourt à des voix graves, à des sons aussi spatiaux que mordants. L’amalgame est adroit, le rendu de toute première qualité. Le voyage est presque déjà terminé, il nous reste cependant un Rock is dead, mambo is not lui aussi estimable, un peu linéaire toutefois dans son option instrumentale avant d’instaurer des sursauts bienvenus sous l’effet de la batterie. Bon, voire très bon, et singulier à souhait.