Blot – Tambourine

0
1109
Laurent Blot, fidèle partenaire scénique de Gaspard Royant, poursuit avec ce bel album et sous le patronyme, cette fois, de Blot, ses aventures solo. Féru des 60’s, il en reproduit ici avec un foutu brio les contours soul, backbeat “made in Stax” et rock.
Tambourine, l’album ainsi conçu de A à Z par notre homme, produira même un effet quasi similaire à ceux du sieur Royant, brillant et abouti qui’il est. On y navigue allègrement entre mélodie déliée et addictive (Tambourine) mesurément cuivrée, essai en Français à la légèreté 60’s décisive qui n’oublie pas de s”enhardir (Oublié), pour tomber ensuite sur un Sisyphus soul plein de classe, même vocalement. Le gars a du talent, c’était déjà perceptible avec son “maestro” et sur ses autres efforts solo. Sa dextérité dans l’étayage se fait sentir, sert son oeuvre. Son second “track” dans notre langue (Je n’ai aimé que toi) passe tout aussi bien, puis So sorry brasse une soul de choix, classieuse dans la voix comme dans son instrumentation douce-amère.
Délibérément 60’s, Blot fait reluire ses mélopées, fait dans le velours (All I got), lorgne du coté de la country-folk avec Don’t let me down. Il greffe à sa réalisation une belle énergie (So long), tient le cap d’une prestance stylistique qui lui permet le meilleur (A hold on me). L’élégant Royant sera fier de lui, de son Movin’on subtil, de son December final plutôt vivace fort d’instruments aux sons justes, bien pensés. Et, au delà de ces deux chansons, d’un disque pétri de classe et ce en toute modestie, guidé par une passion porteuse de bout en bout.