Life Design – Analogue

0
546

Collectif
artistique mystérieux, Life Design ne laisse filtrer que peu ou prou
d’infos au sujet de ses essais. 


Ainsi,
on sait peu de choses de ce Analogue, si ce n’est qu’il résulte
d’une résidence artistique s’étant tenue à Marseille entre
2012 et 2015. L’album, chanté en Français, vaut malgré cela le
détour et laisse filtrer une pop aux atours diversifiés,
electroacoustique et plutôt (faussement?) sereine, qui narre des histoires
auxquelles on prêtera l’oreille (Une gaufre de spa en ouverture). En
partant donc de cette pop douce-amer de début, Life Design étend ensuite son horizon. Chanson-folk avec L’heure, délié et élégant,
gentiment bluesy sur La légende de Dieu, le projet est méritoire et
parvient à poser ses climats, ses mots, sa poésie dérangée. On
commence à trouver le contenu, toutefois, un peu inerte quand le
rock riffant, cold, de Faculté de Saint Jérôme retentit, venant
ajouter à l’effet que produit déjà le rendu.


Dans
l’élan, un Dernier baril cuivré-jazzy aux chants associés,
tranquille mais estimable, et juste après Mon arrivée, prenant et
original dans sa  formule comme dans ses textes mais aussi de
par ses douces envolées, asseyent définitivement le style et
l’atmosphère “maison” qui émanent du disque. Le bout du
rouleau les réitère d’ailleurs avec panache, à l’aide de rimes en O et en EAU, en UE et en UE et j’en passe, qui créditent un collectif volontairement énigmatique. C’est alors la vigueur funky bienvenue de J’aime pas, qu’on aimera tout de même, qui fait effet. Life Design a alors imposé son…design musical et littéraire, qui prend encore sur la durée de Si tu mens, ultime exercice (trop) posé, conclusion d’un disque attractif en dépit de ses compositions trop calmes, mais d’une qualité qui incite à s’y attarder.


Bandcamp Life Design

NOS NOTES ...
PARTAGER
Article précédentDad Rocks! /Mermonte, 45 tours
Article suivantSulk au Chicho