Twomonkeys – Whatt?

0
502
Second album des Italiens de Twomonkeys, duo sonique et bizarroïde façon Liars, Whatt? restitue fidèlement l’attachante et intrigante versatilité sonore et stylistique de Simone et Michele Bornati, les deux comparses associés à cette aventure singulière.
Soucieux de demeurer inclassables, ces derniers construisent un album cosmique et barré (Take it around feat. Eider Sister), relevé par la guitare de François Cambuzat (Ulan Bator) sur Finger et ses soubresauts rythmiques, kraut et entêtant le temps d’un Train cloud feat. Chris Imler aux effets mentaux bienfaisants. Sans ligne directrice établie, la paire s’appuie sur son refus des conventions pour produire un ouvrage singulier. L’amorce, qui tient en un 16 pounds inachevé, inquiète mais le reste convainc dans la foulée de Whatt, saccadé, insistant, différent. L’option “spatiale” prévaut, en atteste Donwnstairs et ses volutes de claviers. 
Comme avec tout effort délibérément “autre”, prenant, on retient l’essai, changeant sur le plan rythmique et sonique. Les featurings, nombreux, ne le dénaturent pas. On pense aux compatriotes d’Aucan pour les penchants célestes qui captivent, on retient également le post-punk loufoque et cuivré de Up-rising feat. Asso et par extension, l’intégralité de Whatt?, libre et sans chaînes.