Blonde Redhead – Masculin féminin

0
550
Compilation des deux premiers albums du groupe (+singles, démos et enregistrements radio), Masculin Féminin constitue une mine et une sorte de best of des débuts de Blonde Redhead, excellent trio new-yorkais formé par les frères Pace et Kazu Makino au chant.
On y découvre, avec un plaisir non feint, une pelletée de morceaux entre bruitisme et mélodie, aussi sucrés que bruyants, parfois réminiscents de Sonic Youth (Woody en version 4 track demo, Swing pool) et l’ensemble tient sacrément la route. Joliesse pop, chant sucré de la Japonaise et assauts soniques des frangins italiens font bon ménage et à l’écoute, on en vient à se demander si Blonde Redhead a, depuis, égalé ses premiers jets. Sur ce recueil, les ambiances égalent, en “versatilité” comme en impact sonore, celles des protégés de Thurston Moore et on notera des similitudes avec Kim Gordon dans les voix.
Il n’empêche que le groupe tient sa propre approche, peut se targuer d’une carrière pleine et concluante et qu’on s’écoutera ce Masculin Féminin fourni et généreux à de nombreuses reprises, tant il se veut “groovy noisy” et éloigné de toute orientation douteuse.