Scratch Massive – Day out of days (BO)

0
415
Duo alliant Maud Geffrey et Sébastien Chenut, Scratch Massive s’essaye avec Day out of days à la B.P. de film. Avec pour support, donc, le Day out of days de Zoe Cassavetes, la paire crée des climats…climatiques, dotés à l’occasion d’un chant qui les rend quasi-indispensables (Turn away, en ouverture, avec l’organe de Tobias Buch), mais plus souvent -dommage- instrumentaux, célestes, de nature à happer l’auditeur.
C’est ce côté spatial, répétitif voire linéaire (No way out), qui retient l’attention en même temps qu’il peut lasser. Paris et la voix, cette fois, de Daniel Agust casse cette dynamique à double tranchant en livrant une belle réussite electro-pop doucereuse mais animée, l’ensemble retombant ensuite dans une atmosphère nuageuse, haut perchée, qui en constitue l’identité et finit par le rendre attachant.
On prend donc, on aurait cependant aimé que les voix y soient plus présentes, cohabitant sans dommage avec ces instrus posés et d’autres plus enlevés tel ce Break away (DOOD version) terminal.