Dominique Py – Tout est ici

0
797
Offert à mes écoutilles par le biais d’un concert, concluant, à l’Espace Saint André d’Abbeville, à l’issue duquel je fis le nécessaire pour me procurer le disque décrit en ces lignes, Dominique Py officie depuis les années 80. Il s’y est distingué grâce, notamment, à l’excellent Stéphane, poignant et magnifique, qui figure d’ailleurs sur ce Tout est ici doté de six chansons.
L’intitulé est justement prémonitoire et sans aller jusqu’à prétendre que Tout est ici, l’opus dévoile en tout cas des morceaux probants, entre rock et chanson pour faire simple, servis par des textes eux aussi de choix. On débute avec Dormir à deux, dans un format folk animé, teinté de rock bluesy, qui d’emblée crédite Py et ses musiciens. Il y a ici de l’énergie, du tranchant couplé à des mélodies soignées.
L’entrée en matière est donc bonne, Si nous partions en voyage et son feeling presque funky dans les guitares introductives, ses discrètes effluves de synthés et son rythme enlevé validant l’intérêt d’un disque accompli. Suit donc Stéphane, tire-larmes à la mélancolie que relèvent des riffs rudes et une cadence qui parfois s’emballe. Le refrain, simple et évocateur, faisant mouche sans coup férir. L’éponyme Tout est ici, aux teintes exotiques qui jalonnent son amorce, se faisant ensuite valoir avec le même impact. Légèreté, mélodie, intensité, plume habile, les ingrédients sont réunis et la voix de Lola, fille de Dominique, en fera fondre plus d’un sur Un jour, comme elle a pu le faire sur les planches abbevilloises. Son chant clair succède à celui du Père et évoque avec brio et féminité Un jour..de drame. Un pur moment d’émotion, narré de façon stylée, dans le verbe comme dans les voix.
On conclura avec le bonus démo d’ Un jour de chance, chanson-folk alerte qui ne dénote aucunement, en clôture d’un disque qu’on trouverait presque trop bref au vu de la qualité de ses compositions.