Hheaven – A single rose

0
847
Projet commun à Morgan Enos (Other Houses) et Bryant Keith Bayhan (.paperman), Hheaven sort avec Single rose son premier EP. Porteur de spet titres, celui-ci débute par une pépite disco-cold des plus envoûtantes, Bad balloons, après une courte amorce instrumentale. L’accroche est là, il s’agit alors de confirmer et Kabbalist heist assure en suivant une recette electro-pop bien troussée, groovy, mélodieuse, dans la simplicité et en recourant à des sons malins.
Dans la minute qui suit, Correct assumption ralentit mais séduit par ses atours doucereux. Gasping in the fabric lui succède, psyché, brumeux et expérimental. La paire est convaincante, son Until next time…retient l’attention autant qu’il irrite par sa répétition, c’est selon.
Enfin, Do work/stay working réinjecte de l’allant dans ce bon EP avec son cheminement electro-pop maîtrisé, truffé de gimmicks qu’on ne repoussera pas.