Sinsémilia tient la scène, en bon routard, à Corbie…

0
1422
Le plein, c’est le moins qu’on puisse espérer pour une telle date dans le cadre du Théâtre les Docks corbéen qui accueillait Sinsémilia, figure de proue du mouvement reggae (et pas seulement). Et le plein fut fait, en termes de contenance d’abord puis en termes de qualité, “Sinsé” démontrant, plus de 20 ans après ses débuts remarqués, une capacité quasi-intacte à investir les planches.
Avec pour base un discours bien évidement engagé bien que ressassé, une belle énergie et des encarts qui dépassent le cadre reggae, il faut le reconnaître: le groupe de Riké assure, conteste et euphorise. La foule est à mille lieues de se faire prier, acquise certes mais au delà de ce constat s’impose une évidence; même les “dubitatifs” de départ, dont je fais partie, se plient au savoir-faire live d’un groupe qui, finalement, pourrait se reposer sur ses lauriers.
Il n’en est rien, prestance et générosité priment ce soir; dans cette superbe salle de la “petite ville des grandes émotions” (et l’expression trouve, souvent, tout son sens), on vit un énième moment fort, à l’issue duquel le sourire estompe la morosité. Sinsémilia nous souhaite un peu naïvement “tout le bonheur du monde”; ce soir, au sein d’une assistance fournie, certains le tutoient et c’est déjà, en soi, significatif de la portée du groupe.

Photos William Dumont.