I am Stramgram – EP

0
532
Projet du bordelais Vincent Jouffroy (My Ant, Griafes), I am Stramgram nage dans des eaux electro-folk doucereuses, pop, animées par le souci de l’Aquitain d’étendre son oeuvre à la vidéo ou encore au dessin. Ce quatre titres autour du thème de la fuite se traduisant également par un triptique de trois pages web avec clips et court-métrage.
Musicalement, I am Stramgram est délicat. Saut de ligne s’appuie ainsi sur un folk acoustique aux lignes de chant subtiles, ténues. Sa fin, cependant, est plus lo-fi, venant mettre en valeur la beauté du morceau. On s’en tient à des élans doux sur Safes, finement ciselé. C’est beau, on aimerait cependant voir le tout décoller quelque peu. Ceci se produit, dans la retenue; de lentes montées s’amorcent, créant un attrait certain. Elles se coupent pour laisser le chant oeuvrer; on sent un soin certain, précis, apporté par Jouffroy à ses investigations.
Set a thought, lui, fait usage des mêmes “outils”, montant en puissance de belle manière. On se laisse porter pour ensuite aboutir à Trigger, dernier titre doux-amer que des guitares éparses épicent et qui se laisse aller à de soudaines “sautes d’humeur” savamment orchestrées. On saluera le savoir-faire d’I am Stramgram et de son géniteur, en attendant qu’il greffe à sa patine pop-folk electro de plus fréquents excès.