Relâche: Fuzz + Regal + Pega Monstro

0
996





        Dans le cadre de son festival Relâche 2015, l’association bordelaise Allez les Filles organise un concert gratuit qui ravira les amateurs de rock psyché le mercredi 26 août au Parc Palmer (Cenon) avec à l’affiche: Fuzz, Regal et Pega Monstro. 18H.


Fuzz (heavy pshyché rock, US)

Side project de Ty Segall et Charles Moothart, aussi lourd que Black Sabbath et dérangé-nervé que la scène psyché garage de San Francisco. Ici Ty chante à la batterie et impressionne. Avec leur premier album sorti fin 2013 ils imposent leur nouveau genre, guidé par les traces d’un certain Blue Cheer… Qu’il est bon de découvrir le Prolifique à sa nouvelle place ! Car si 2014 s’appelait Ty le Manitou-pulator, et bien 2015 sera sous le signe du Fuzz Band, avec un second album annoncé. En plus à Relache et gratuit, gare à vous… On n’est pas couché.”



Regal (post psych garage, France)

Après deux albums, Regal’ons-nous de la sortie d’un troisième plutôt très réussi. En même temps, cela fait quelques temps déjà que lorsque Born Bad Records selle un de ses poulains, on sait qu’il vaut mieux écouter attentivement avant de l’ouvrir ! Xavier et Caelan ont débuté par quelques aventures folkloriques, qu’ils mettent en partie de côté, mais ici encore, on les sent à la limite de sortir leur banjo… Leur garage pop part sur des envolées de violons, de délicates mélodies de guitares, parfois acoustiques, c’est surprenant et décalé. Leur monde à eux joue avec l’étrange, c’est inquiétant, on s’interroge, tout comme dans notre étrange monde. Finalement, tout le monde aime être surpris… Surtout quand c’est bon et bien fait. “



Pega Monstro (garage, Portugal)

Ces deux filles sont originaires du Portugal et ont une motivation à soulever un camion. Croyez le ou non, faute de gros bras, elles ont un gros son… Leur musique sent l’euphorie d’un fond de garage où l’on aurait volé le dernier pack de Kro’ au frais. Mêlée d’une pop punky déterminée, la batterie martelle fort, viens prendre ta claque from Lisboa. “