Les magnifiques This is the Kit à la Lune des Pirates, pour le festival LFSM…

0
684
Quand Les Femmes s’en Mêlent, beauté il y a et pour l’édition de cette année, la scène féminine indépendante était encore une fois mise à l’honneur, à la Lune des Pirates, avec This is the Kit et son indie-folk acidulée, de Winchester, en tête d’affiche et Lidwine, harpiste défricheuse, pour lui ouvrir la marche.
La parisienne allait donc jouer un set délicat, à l’univers installé et accrocheur, doté de très éparses pointes plus rudes. Autodidacte, Lidwine a déjà ce mérite et à partir de là, elle crée des pièces hybrides, à la croisée de la pop, de l’electro-pop et d’un jeu de harpe, donc, fin et partiellement redevable au classique. Sa voix sensible étaye ses créations, à l’occasion un batteur les dote d’un rythme discret en mode electro (Before our lips are cold). C’est beau, personnel et quand bien même ce n’est pas très virulent, on se réjouit d’entendre une artiste à ce point impliquée, capable de draper l’auditoire de son territoire musical cotonneux.
Le temps d’un rapide changement de plateau, l’envoûtement va se répéter, s’amplifier même, avec This is the Kit et sa chanteuse/guitariste/”banjoiste” qui en plus d’amuser la galerie et de parler un Français estimable, va avec l’aide de ses comparses, dont un guitariste “mec” aux parties merveilleuses, enchanter la Lune. La folk-pop indie du quatuor, entre raffinement et écarts sonores dus à la six cordes, donc, est un délice et ressemble dans ses climats à Elysian Fields, fleuron de chez Vicious Circle. De passages lumineux en dérapages en terres noisy, le tout avec grâce, le répertoire est impeccable. This is the kit fait des merveilles en mode indé, fait aussi dans la dérision (son merch propose entre autres beaux objets…des torchons au nom du groupe) et relève largement un énième épisode concluant du LFSM. Qui n’était au départ, rappelons-le, qu’un simple concert parisien se tenant le 8 mars, journée internationale de la Femme, pour ensuite donner lieu à de superbes concerts comme celui relaté en ces lignes.
Photos William Dumont.

Plus de photos sur Flickr;