Balms – EP

0
675
Amateurs de dream-pop/noisy-pop, c’est pour vous! Le trio de San Franncisco, Balms, revient en effet après son excellente Winter Tape et nous offre cette fois six perles rêveuses et agitées, dans le sillage de Golden Hair qui ouvre le bal. Voix sucrée, pop à la fois claire et noisy, c’est tout bon et Head in a safe remet en scène cette ligne épurée, mélodieuse, qui fleure bon les 90’s. L’ornement est simple, se compose de petites vignettes sonores de charme, et fait immédiatement effet. Guitares charmeuses ou nerveuses, attrait poppy constant, écarts sonores fréquents, on prend et Aboriginal impose ensuite sa finesse, sa rêverie qui délasse et ses brusques coups de fouet soniques, confirmant les dispositions des protégés de chez Ideal Crash.
Il faut dire que sur ce label, on met en avant le fait-maison, tant dans la fabrication de l’objet qu’au sein des groupes eux-mêmes. C’est ici très réussi, Balms séduit à nouveau grandement avec Siren, du même acabit et qui consolide la pertinence de l’ensemble, vendu en édition-très- limitée dans une K7 violette à l’ancienne, enveloppée dans un emballage conçu “à la menotte”.
En avant-dernière position, See you se fait plus lent, plus céleste, complétant en cela joliment la palette du groupe. Puis In the dark, sur plus de six minutes, livre une pop d’abord retenue, de toute beauté, légèrement ombrageuse, avant de partir dans des embardées plus rageuses. Le résultat est étincelant, tout comme la grande majorité des productions de la structure rennaise, délibérément singulière.