SUMSIC

0
1404

Après un EP intitulé Etat d’armes, le groupe rock bordelais Sumsic nous présentera son tout premier album (Au Coeur du vivant) lors de sa release party à l’Antirouille (Talence) le 18 octobre prochain.
Arno Sicaud, le chanteur du groupe, a accepté de répondre à nos questions par mail.

le site de Sumsic
le facebook de Sumsic

Plus d’infos sur la soirée sur la page événement facebook

crédit photo : Christelle Pétard

_____________________________

Muzzart: L’album “Au Coeur du vivant” va sortir le 18 octobre 2014. Avec qui avez-vous travaillé ? Où l’avez-vous enregistré et pourquoi ce choix ?

Arno : Nous avons enregistré tous les titres au studio de Rock&Chanson de Talence avec Pascal Ricard, avec qui nous avions déjà enregistré notre EP 6 titres “Etat d’armes” en 2011, car nous le connaissons bien et nous lui faisons confiance. Comme lui aussi nous connait bien, il se permet d’aller plus loin dans l’exigence. Il y a beaucoup de respect mutuel, mais quand on bosse, on bosse, et il essaie de tirer le meilleur de chacun et de l’ensemble !
Ensuite, nous avons voulu proposer notre travail pour le mixage et le mastering à quelqu’un qui pouvait nous apporter un son particulier, bien rock, efficace. C’est pour cela que nous avons fait appel à Frédéric Duquesne (Watcha, Mass Hysteria, Bukowski, Kyo, Brigitte…). C’est le Lucky Luke du mix/master et nous sommes plutôt très contents du résultat ! Il y a même un titre qui a été créé en studio, on a tenté quelque chose et ça l’a fait !

Muzzart: Est-ce que le fait de passer au long format a modifié votre façon de jouer ensemble ? Comment est-ce que vous avez voulu faire évoluer votre musique ?

Arno : Non, pas particulièrement. C’est juste notre envie de passer à un échelon supérieur qui nous a motivés. Ça a modifié notre façon d’aborder la scène, la communication et tout ce qui fait qu’un groupe se professionnalise. La nécessité de former une team autour du groupe nous a aussi paru essentielle.
Après, par rapport au précédent cd, très rock/revendicateur, sur 12 titres on a voulu montrer d’autres facettes du groupe, prendre le temps de laisser venir le morceau, d’évoquer des sujets plus personnels, d’amener d’autres instruments comme du piano sur le titre “Superstar” (merci Benjamin Vern !).

Muzzart: La release party aura lieu le 18 octobre à l’Antirouille. Il y aura aussi le groupe Maras Band. Je suppose que vous êtes impatients d’y être ?

Arno : Oui, impatients, mais aussi stressés !!! On espère y voir beaucoup de monde, beaucoup d’amis, et surtout que tous repartiront contents d’avoir partagé cette soirée avec nous ! Le groupe Maras Band nous accompagne parce que l’on désire proposer une soirée dans l’univers du rock français.

Muzzart: Vous nous promettez des surprises pour cette soirée. Allez, vous pouvez nous le dire à nous : qu’est-ce qu’il y aura comme surprises ???

Arno : Ahah !!! Si on vous dit tout il n’y aura pas de surprises ! Il ne faut pas non plus s’attendre à voir débarquer une célébrité sur scène… on peut vous dire que Maras Band sera sous une forme inédite, que nous diffuserons en exclusivité notre nouveau clip sur le titre “Hymne”, en écoute depuis lundi sur notre soundcloud (un clip “one shot” tourné en une seule prise, une vraie performance pour nous et le réalisateur, notre fidèle Sébastien Ravizé !), et qu’on va juste chouchouter notre public. Et bien sûr, chacun pourra repartir avec notre album et d’autres petites choses.

Muzzart: Cet été, nous avons parlé de votre très beau clip pour le morceau “L’Ivresse” dans nos news. Comment a-t-il été réalisé ? Avez-vous participé au concept du clip ou à la réalisation ?

Arno : Oui, et nous vous en remercions !
Ce clip a été tourné entièrement par Sébastien Ravizé (Singkipoo Videomaker), avec son assistante Magali, sur son idée de scénario. On avait juste l’envie de faire participer des enfants. Il a été tourné sur 4/5 jours, il est difficile de demander à des enfants d’être attentifs toute une journée ! Après, au montage, on donne nos impressions, nos envies de “plus de ci” ou “moins de ça”, et Seb fait le reste !

Muzzart: Vous êtes un groupe bordelais qui joue pas mal à Bordeaux, ça vous donne l’occasion également de découvrir des groupes. Y a-t-il un groupe (bordelais ou non) que vous avez vu jouer récemment et que vous appréciez particulièrement ? Y a-t-il des groupes avec lesquels vous aimeriez partager une scène ?

Arno : Ouh là, il y en a beaucoup ! Il y a beaucoup de bons groupes ici et pas toujours ceux qu’on voit le plus sur les affiches… On apprécie les groupes qui partagent notre univers comme Subotica, Grandjacques, Leitmotiv, par exemple. Le groupe Baronne, qui a enregistré avec Pascal Ricard. Il y a aussi les Shoot The Pianist, qui malheureusement ont mis fin à l’aventure, le groupe Du Plomb qui propose quelque chose de nouveau, les Atom, et encore d’autres…et nous aimerions partager la scène avec tous bien évidemment !

Muzzart Quizz

Muzzart: Quel est pour toi le meilleur endroit pour écouter de la musique ?

Arno : Ça peut être différent pour chacun ! Dans la voiture, en live ou tranquille à la maison

Muzzart: Quel est le premier album ou le premier single que tu as acheté ?

Arno : Waouh, il y a bien longtemps là !!! Ça peut être Led Zeppelin, Jane’s Addiction, Van Halen ou Mickael Jackson, pour ce qui est avouable !

Muzzart: Qu’est-ce que tu écoutes en ce moment ?

Arno : En ce moment, il y a beaucoup de choses… Biffy Clyro, Foo Fighters, Ibrahim Maalouf, Détroit, London Grammar, du jazz, du classique, du reggae, des bons vieux RATM et Des Ombres (l’autre groupe de Sylvain), Madison Street Family (l’autre groupe de Quentin) et Balsa Bunker (le side project de Tony) !

___________________________________________


Merci à Arno et à Sandie