SJ Esau – Exploding views

0
778
Diantre, la découverte! Une chronique appréciée (Surgical Beat Bros) peut générer de bons échanges et suite à celle-ci, je reçus l’album de SJ Esau, groupe de Bristol opérant dans la pop expérimentale et issu du même label (From Scratch Records).
Exploding views, le disque en question, triture en effet une pop qui peut au milieu de ses “griffures” rester superbe (Stubborn step), après ce Soul II skull bruitiste et chanté à plusieurs voix, qui évoque les Liars et en chatouille l’excellence. La pochette même est magnifique, SJ Esau a l’art de malmener la pop avec brio, en en gardant les éléments les plus élégants. Bruit et mélodies sont ainsi alliés avec savoir-faire (Forceps). On pense à Pavement ou a Number One Cup mais les Anglais proposent au final leur propre approche. La mélodie des voix, leur alliage fait également sensation (Who isn’t?) et plus loin, Why angry instaure une trame déviante un peu à la Soul Coughing.
Véritable usine à sons, le groupe cartonne avec cette démarche inédite ou presque, s’efforce en tout cas de creuser ses propres sillons et continue dans le même ton ensuite, avec un The pull sombre et presque hip-hop, qu’on qualifiera de “rap indé”. La beauté des mélopées constitue un atout de plus, le bien nommé Make space met du spatial dans le répertoire du groupe. L’inventivité dans les sonorités est de taille et Perspective parade invente le noisy/jazzy couplé à des mélodies enfantines. C’est beau et barré et Remotely reste lui plus sage, lent et céleste.
Enfin, What is it now? fait également dans la légèreté mais en s’agitant quelque peu, puis No journey marie voix pures et soudaines déflagrations pour conclure  de façon à la fois ouatée et sauvage un bel album, oeuvre dune formation dont les plus de dix années d’expérience lui permettent le meilleur en termes de sorties discographiques.