School of Language – Old fears

0
798
Moitié de Field Music, habile groupe “brit-pop”, David Brewis fait également dans la pop avec School of Language, son projet solo. Après Sea from shore, paru en 2008, il sort ce Old fears qui le voit une fois de plus et avec brio malaxer les influences, parfois suavement funky (Suits us better), tantôt electro et bardées de sonorités de bon aloi (Distance between en intro), qu’une voix sensible appuie (A smile cracks). Sa pop groove et dépayse légèrement, garde une certaine vigueur dans sa sensibilité (Between the suburbs), se base sur des sons encore une fois “trippants” sur l’éponyme Old fears.
Hybride, le registre de Brewis se veut personnel et Dress up valide la “dansabilité” du tout en plus de son côté inclassable. Relevé de légères pointes rock, trop occasionnelles, le disque n’en reste pas moins plaisant, fait dans le trip-hop acidulé à l’occasion de Moment of doubt et mêle à des trames pop un penchant expérimental mesuré. Si on demeure dans la retenue, que la cadence ne s’envole guère et se fait même leste sur So much time, que You kept yourself peine lui aussi à décoller, Old fears démontre au final assez de verve mélodique et d’adresse dans les textures pour créditer son “constructeur”.