Joli spectacle jeune public à la Lune des Pirates avec la Petite Fabrique de Jouets…

0
510
On l’avait déjà vécu avec les Fills Monkey dans cette même Lune des Pirates, et récemment entendu avec les Frères Casquette: dans l’hexagone, les créations Jeune Public se portent à merveille et ce jeudi, en même temps que les Wackids à Corbie (que j’avoue “rager” d’avoir ratés), se tenait le ciné-concert de La Petite Fabrique de Jouets (par Chapi-Chapo et les petites musiques de pluie).

Belle occasion, donc, d’assister à un évènement décalé, empreint de créativité et recourant à panel très large de jouets-instrus savamment utilisés par un quatuor doué. Qui allait calmer l’agitation des nombreux enfants présents et les captiver de façon durable, tant par la magie de l’image (quatre séquences issues du cinéma d’animation polonais, superbes, furent projetées et accompagnées par le jeu inédit des musiciens) que par, évidement, la singularité de l’univers musical enfanté.
Lequel, doucereux, décolle parfois gentiment et ne se départit à aucun moment d’une belle féerie. Et, de surcroît, permet l’espace d’un moment, et ce même aux “plus vieux”, de s’extraire de la réalité pour retomber dans une enfance qu’au fond de nous-mêmes, nous regrettons tous vivement.
Tirons notre chapeau, donc, à Chapi-Chapo. Dont on notera la pluralité dans le travail puisqu’à part ce ciné-concert destiné avant tout aux plus petits, il propose aussi et entre autres une création discographique “Robotank-Z“, à laquelle contribuent -excusez du peu!- G.W. Sok de The Ex (oui oui…), Jason Lytle de Grandaddy (oui oui, à nouveau…) ou encore, pour faire court, Kelly de Martino.