Sieur & Dame – Amour et papouasie

0
719
Label aussi précieux qu’A tant rêver du roi, Kythibong honore des groupes décalés, créatifs et Sieur & Dame illustre bien ce côté barré, atypique, par son approche entièrement inédite. Déjà brillamment exprimée sur Perversion discrète, l’opus précédent, celle-ci trouve à nouveau une traduction tordue et captivante sur le petit nouveau, Amour et papouasie. Claire Grupallo et Etienne Anclin, principaux intervenants du projet, s’étant rencontrés d’une manière originale, ils font de même sur le plan musical et mêlent voix loufoques mais de classe, qui évoquent le chant lyrique déviant et font montre d’une sacrée présence, et styles divers, à peine reconnaissables ici (folk, noise), pour enfanter un genre complètement neuf.

C’est à la fois pur et bardé de chemins de traverse qui font la nique aux normes (Torride), ça berce pour ensuite malmener -ou l’inverse- et ce, toujours avec panache et distinction dans l’expérimentation. Si le rendu surprend donc, il mérite le “domptage” car à l’issue, le constat s’impose; la paire n’a aucun équivalent dans ce créneau fou et productif. Dans la lignée d’un Chaleur malheur qui reproduit les motifs de “Frère Jacques…” et instaure des chants associés simultanément fous et élégants, l’ex-couple qui trouve maintenant la symbiose sur le plan musical fait sensation. On ne distinguera d’ailleurs aucun titre plus qu’un autre sur les dix présentés, tant les réalisations se veulent unies et indissociables. Qu’ils optent pour un format tapageur ou calment leurs ardeurs (Colère), les nantais tapent dans le mille et réussissent un sans-faute, à l’instar des Von Pariahs, issus de la même ville, dans un genre radicalement différent.

Folie créatrice et excentricité maîtrisée sont les atouts, décisifs, de cette paire d’un apport certain à notre paysage musical, certes fourni mais manquant encore de groupes de cette trempe, ouvertement “inobéissants”. Amour et papouasie, l’album en question, venant donc étayer avec brio la scène hexagonale en imposant une démarche réservée aux initiés et aux audacieux et, par conséquent, hautement chérissable.