Omoh – Hours of sunshine

0
1265
Duo electro pop unissant Clément Agapitos et Baptiste Homo, Omoh sort son premier EP, Hours of sunshine, avec l’aide de Marie-Flore qui se distingue entre autres sur le premier des cinq titres, Hours of sunshine, superbe intronisation de pop rêveuse mais néanmoins enlevée où sa voix fait merveille, associée à un décor sonore sobre et “bien beau”.
L’amorce est donc significative et Noire, second titre plus vif, allie à son tour gimmicks sonores imaginatifs et voix doucereuses pour s’imposer comme un nouvel essai accompli. Un instrumental dispensable mais malgré tout joli à l’écoute arrive alors, puis le sombre et lent U & I déploie ses atours -et atouts- synthétiques entre dream-pop et electro-pop, donc, avec grâce et de façon réellement plaisante.
Les co-compositeurs et arrangeurs de Julien Doré signent ensuite et pour finir Baïkal amour, manifeste qui commence de manière “nuageuse” pour ensuite gagner en épaisseur et se faire plus vif jusqu’à devenir quasi-addictif. Ses volutes de claviers, de même que l’ambiance créée et ses voix légères mais entraînantes, permettant à Omoh de parapher un sacré bon EP, dont on attend la suite avec impatience et sur un format plus étendu.