Psyché, garage, shoegaze, The Feeling of Love fait feu de tout son à la Lune des Pirates…

0
581
“Victorieuse” deux jours auparavant avec la fiesta Is Tropical, la Lune des Pirates changeait de style sans perdre en attractivité, ce jeudi soir, avec les messins de The Feeling of Love, “made in Born Bad” et signataires d’effluves psyché jouées ce soir de façon très garage, mêlées bien sur à des scories shoegaze. Ceci dans le cadre de la soirée Gonzaï #3.

Bed rugs

En présentant en première partie les excellents anversois de Bed Rugs, eux aussi psyché et bien équilibrés entre belles mélodies et dérapages sonico-rythmiques, pop et bruitisme bien exécuté, l’amorce était d’ores et déjà réussie et nous permit une énième découverte significative. Fin, délicat mais aussi brut, capable de cogner avec intelligence (Tell, haut perché mais doté de subites accélérations), le quintet belge aura assuré une ouverture exempte de défauts, pleine de titres probants et qui font mieux que de retenir l’attention. Des riffs solides (Blinds) étayant l’ensemble en se frottant à un chant, ou des chants associés, joliment mélodieux.

Feeling of Love

Belle “intro” donc, avant que Feeling of Love, arrivé tardivement et ayant à peine “balancé”, n’impose une sorte de grand-messe psycho-sonique diablement addictive. Un fatras maîtrisé basé sur, bien que des éléments pop aient fait leur apparition sur le dernier opus, des fulgurances sonores renforcées par un clavier à l’apport remarqué. Ce soir, l’option garage prédominera, différant en cale de la prestation livrée quelques mois auparavant au 106 de Rouen, agrémentée bien sur des lancinances shoegaze audibles sur Reward your grace ou l’initial Dissolve me, tel Julee Cruise. I could be better than you but I don’t wanna change et nombre d’autres essais de taille faisant de ce set court mais sans défauts un moment qu’on gardera en tête, bien que vécu devant une assistance étonnamment chétive.

Peu importe, l’essentiel étant la qualité et sur ce point, l’objectif fut pleinement atteint, dans l’attente de la semaine à venir avec, comme “gâteries”, Sarah W_Papsun et Motorama.

Photos William Dumont.