Israel Galvan

0
1053

Un spectacle de danse flamenco dans Muzzart ?
Oui, mais c’est aussi un concert.
D’abord, parce que Israel Galvan se trouve être un percussionniste hors pair. A coups de taconeos, de frappes sur le corps, de bruits gutturaux, de claquements de doigts, l’ensemble reste étonnant.
La pianiste pianiste virtuose et extrêmement originale, Sylive Courvoisier, déploie des talents empruntant au contemporain, au classique, au jazz, pour enrober, décaler, transcender ou égarer ce spectacle.
Enfin, la chanteuse Inès Bacàn, rassurera l’amateur par ses incantations primitives et traditionnelles.

Maintenant, photographier ce spectacle était une erreur.
10 minutes pour saisir ce spectacles, alors que celui-ci commence dans un profond silence, m’ont forcément contraint à prendre le moins de clichés possibles, sous peine d’embêter le public, voire l’artiste concentré.
Ainsi, j’ai du prendre une douzaines de photos, très gêné à chaque déclenchement, qui s’en trouvent plutôt ratées.