Prestation brute et racée de Sallie Ford & the Sound Outside à l’Ouvre-Boite de Beauvais…

0
663
Beau cadeau dominical que ce concert de Sallie Ford et son Sound Outside, déplacé de la grande salle de l’Ouvre-Boite à son Barasca, plus petit certes mais dont la taille réduite a eu, de toute évidence, un effet dopant sur le set du soir de la Dame et ses instrimentistes, étonnamment rock. Ce qui a eu pour effet de réjouir la petite centaine de badauds présents, déjà contentés par le duo nommé The Subway Cowboys, départementaux au registre bluesy/honky tonk estampillé 40’s/60”s de parfaite tenue.


The Subway Cowboys

Passé cette introduction stylée, ce fut donc à un gig vigoureux qu’il nous fut donné d’assister et qualité des morceaux aidant (si je ne m’abuse, de nouvelles compos, toutes aussi bonnes, furent même jouées), l’énergie et le partage du groupe avec l’assistance (une jeune fille se retrouvera même, souriante et étonnée, guitare en main après que Jeffrey Munger la lui ait mise autour du cou) plaideront vite en sa faveur.


Sallie ford

A mi-chemin de réalisations élégantes (Against the law) et d’élans généralement débridés, Sallie et sa clique ont même assuré un concert plus plaisant encore, car plus acéré, qu’à Rouen ou Amiens où ils avaient pourtant déjà été hautement convaincants. Ceci sans se démonter devant un public certes maigre, mais réellement emballé par un live de nature à alléger la début de semaine qui se profile, dimanche soir oblige.

Excellent moment donc, permis par un Ouvre-Boite qui en dépit de la frilosité du public isarien continue à proposer une prog’ irréprochable et de qualité constante.

Photos William Dumont.