Electric Electric – Discipline

0
671
Sad Cities Handclappers, éclatante révélation, présentait déjà avec panache un “mix” noise-electro sans réel égal; Discipline, nouvel opus des strasbourgeois d’Electric Electric, discipline quelque peu l’amalgame aiguisé des Alsaciens, sans le dompter et sans en ôter le côté spontané et “wild”, basé sur un équilibre incertain entre noise plurirythmique et electro agitée.

Les noms d’Aucan et Marvin viennent à l’esprit, le trio faisant preuve de la même habileté dans la définition d’un genre, et on se délecte comme avec La Terre Tremble!!! de ces créations à l’opposé de toute norme établie et castratrice. La justesse de l’imbrication des deux tendances, jonchée de percus d’obédience industrielle (Pornographic arithmectic), fait mouche et captive, se revêt de sons noisy qui eux évoquent Sonic Youth (Exotica today), et la succession de climats parfaitement construits accouche d’un opus parfait et particulier. On le suit dans ses accélérations (ce même Exotica today), on en aime tout autant les morceaux noisy fonceurs…à la dégaine eux aussi de Jeunesse Sonique (xx2), et l’apport d’un chant détaché s’avère être un atout supplémentaire pour le groupe.

Entre temps, on aura de toute façon succombé à une ouverture qui plante le décor, brut et stylé, de ce faussement bien nommé Discipline, synonyme surtout de rigueur dans un format a-normal et, au delà de ça, d’un talent de tous les instants. Exigeant mais, à l’instar de tout disque, addictif une fois apprivoisé, l’album cogne avec intelligence, nuance avec tout autant d’à-propos, et trouve un parfait dosage dans l’expérimentation, en mêlant magistralement des éléments qui diffèrent au départ pour, à l’arrivée, copuler et se télescoper pour un résultat au dessus de tout soupçon. Aucun titre n’étant par conséquence à extraire, plus qu’un autre, de cet ensemble dangereusement attachant, destiné à l’évidence à des écoutes répétées et qui engendrera, la Nuit Blanche amienoise nous l’a d’ailleurs très récemment prouvé, des prestations live endiablées.