Here we go magic – A different ship

0
596
Je ne savais rien de Here we go magic à la réception de ce disque, que j’écoutais attentivement sur la simple foi de son origine: le label Secretly Canadian, d’où sortent à intervalles réguliers de superbes productions.

Avec ces New-Yorkais, il semblerait que le constat soit à nouveau de rigueur puisque A different ship, embelli par une belle étoffe pop;,oscille sans faiblir entre douceur plus qu’acceptable (Alone but moving, un Hard to be close fin, sautillant, dont le seul défaut est d’évoquer de trop près les geignards Radiohead…et la qualité d’en approcher le brio mélodique et la dextérité dans l’étayage musical) et travaux plus alertes, taillés dans une pop-rock rapide sans perdre, dans cette vitesse d’exécution, de son côté sensible.

Avec I believe in action, on fait même dans l’electro-pop sombre au tempo soutenu, avec bonheur, puis le chatoyant Over the ocean…irrite autant, par ce côté plaintif, qu’il se dévoile élégant et assure par son contenu doucereux l’équilibre entre les tendances. Mais c’est dans son attitude enlevée, sur, par exemple, l’excellent Made to be old, aux airs de pop psyché finement ciselée, entrainante, ou sur un How do I know de haute volée, aussi vif mais plus pop-rock, qu’on accordera notre préférence au groupe. Le plus posé Miracle of May passe ainsi sans trop de difficultés, aidé en cela par une trame bien conçue, sobre. Le lent puis noisy et aérien A different ship complétant ensuite, dans une belle diversité d’ambiances, un tableau perfectible mais que l’album décrit ici présente sous une forme estimable.