Interview de Marshmallow, groupe pop émergeant nourri aux Beatles et autres Zombies, au chant en Français…

0
1104

A l’heure de la sortie d’un premier EP, questions à un quatuor “gavé” à la scène, possible future sensation hexagonale…

Crédit Photo Emma Ledoyen.


1/ On sait pour l’heure encore peu de choses sur votre groupe. Pouvez-vous nous éclairer sur sa formation?

FRED : Chant, guitare,clavier
FABIEN : Guitare
PIERRE : Batterie
JULIEN :  Basse

Fred, Fabien et Julien sont des amis d’enfance originaires de Corrèze.
La rencontre avec Pierre s’est faite plus tard à Clermont-Ferrand .

2/ Les Beatles, véritable influence comme semble le dire la bio de votre Facebook?
          
         Julien :  C’est indéniable, nous avons appris à jouer sur leurs chansons.
                   
3/ Vous avez un côté large, très pop et chanté en Français, de nature à plaire au plus grand nombre. Est-ce voulu, délibéré de votre part?

Julien : Nous sommes Français, alors plutôt que délibéré  je dirais que c’est naturel de s’exprimer dans notre langue maternelle! Et il est aussi tout à fait naturel de faire de la pop, puisque c’est ce qu’on écoute depuis qu’on a des oreilles (pop Anglaise j’entends).
           
En gros on s’est pas vraiment posé de questions, et si c’est de nature à plaire au plus grand nombre, vous m’en voyez ravi…

Fred : J’ajouterais qu’un très grand succès est une perspective alléchante, mais que contrairement à ce que dit la question, pour l’instant la pop en Français n’est pas de nature à plaire au plus grand nombre…

Ce qui explique certainement pourquoi quasiment personne ne chante de pop en français.

4/ N’avez vous pas la crainte, en plus de cette étiquette Beatles et avec vos premières parties des BB Brunes, d’être assimilés à une certaine scène?
     
Julien : Aucune crainte d’être assimilés à de bons groupes qui remplissent les salles, ou remplissaient des stades.

Fred
 : Non, l’ombre ne nous a pas fait peur, alors la lumière…

    5/La scène paraît être votre terrain de jeu favori, vous confirmez?

Quel bilan faites-vous de ces nombreuses dates?
          
Julien : Nous avons énormément joué dans les bars , pubs , squares etc…et ce un peu partout en France. Je pense que c’est la meilleure des écoles. Accrocher un public qui n’est pas forcément là pour voir un groupe, ça a toujours été le défi. Et ça a pas mal marché car on en vit depuis des années !

Ca nous a aussi permis d’être capables de jouer dans n’importe quelles conditions.

    6/ Etes-vous satisfaits de l’EP sorti en janvier dernier, et où en êtes-vous de l’album, prévu lui pour le printemps?
          
 Julien : Oui! C’est une bonne photo de notre tournée des squares parisiens de juillet à septembre derniers.  On a enregistré quasiment live en très peu de temps et peu de moyens, et je trouve le résultat plutôt bon !
 

    7/ Que vous apportent, ou vous ont apporté, vos origines clermontoises, compte tenu de la scène très fournie de cette ville?
              
Julien : Une cirrhose !

Fred : Quelques bons amis.
   
    8/ Avez-vous des objectifs bien définis, à plus ou moins long terme, s’agissant du groupe?
           
          Fred : La plupart de nos objectifs sont artistiques, mais j’avoue qu’une sortie d’album réussie ne serait pas pour nous déplaire. L’important étant de pouvoir continuer à écrire et composer, l’objectif suprême : devenir une référence.

     9/ Pour en revenir à l’album, peut-on s’attendre à être surpris ou s’inscrira t-il dans la continuité de l’EP, selon une orientation similaire?

   Fred : Un peu les deux…

Le panel des sensations est plus étendu sur l’album, néanmoins c’est bien nous qui jouons sur chaque titre ! Nous accordons une attention totale à la composition de chacune de nos chansons, j’espère que cela sera surprenant pou l’auditeur de n’en entendre que des bonnes !!
       
        
    10/ Que suscite chez vous cette sortie imminente, souvent déterminante pour un groupe?

      Julien : Une grande excitation, et de l’impatience !

      Fred : Une envie incontrôlable de manger du lapin à la moutarde.

Le Myspace de Marshmallow