Social Square – For the time being

0
950
Trio parisien, adepte d’un rock noisy aux mélodies chatoyantes, Social Square confirme sur ce EP, le premier digne de ce nom d’après la bio qui l’accompagne, un talent déjà entrevu auparavant. Sur ces six titres à la fois braillés (Wasted) et mélodieux, dignes de l’époque noisy, de Pavement ou Sebadoh ou encore, de façon plus récente, de Yuck, Pat: guitar/vocals, Bazman: bass/backing vocals, et Faez: drums font carton plein. L’allant de If I was a snowborder, morceau introductif qui évoque un autre groupe français friand de rock 90’s, le Billy Gaz Station de Matgaz et Fred Allérat, convainc et met en scène une voix “d’époque” et des guitares souillées, volubiles, supportées par une rythmique simple et efficace. La recette est maitrisée et Social Square dote la chanson d’un break bien amené, en se contentant pas de structures classiques; il apporte à ses compos juste ce qu’il faut de complexité, sans y perdre en intérêt ni en force de frappe.

Dans la hiérarchie indé, le groupe tiendrait de toute évidence un rang honorable, renforcé par It vs. you et cette vigueur à la fois finement dessinée et portée par une instrumentation que dominent des guitares énervées. On n’est pas très éloigné, non plus, de la beauté pop d’un Rather Ripped, légèrement dissonante, So cold amenant ensuite une touche expérimentale mesurée. On le voit, les compos valent l’écoute et dévoilent une formation en plein essor, de celles qui mériteraient de percer.

No one knows, avant-dernière réalisation subtile, valide l’intérêt de For the time being en instaurant un cheminement exclusivement mélodique, élégant. Walk in your shoes concluant sur une cadence hachée mais élevée, dans une alternance bienvenue dans les rythmes, une sortie dont on espère qu’elle verra Social Square franchir un pallier, et qui le voit, en tout cas, se hisser au niveau d’influences ici honorées.