MINOR MAJORITY au Krakatoa

0
2191

Par Joseffeen et Amenina

Nous avons rencontré Pål Angelskår et Jon Arild Stieng de Minor Majority pour une interview juste avant leur concert au Krakatoa le 5 mai 2010. Nous en avons profité pour enregistrer un acoustique de la chanson “In a Way I Think You Know” , extraite de l’album Either Way I Think You Know paru chez Vicious Circle.

Version anglaise / English version

_______________________
_______________________

Muzzart: Vous avez récemment sorti un nouvel album intitulé Either Way I Think You Know sur le label bordelais Vicious Circle. Comment avez-vous commencé à travailler avec eux?

Pål Angelskår (guitare/chant): Notre label en Norvège a rencontré Vicious Circle au MIDEM, le grand salon de la musique auquel participent beaucoup de maisons de disques et de labels. Nous venions de sortir notre deuxième album If I Told You You Were Beautiful. Notre label a donné l’album à Philippe (de Vicious Circle). Il l’a aimé et a décidé de le sortir en France. Depuis, nous sommes venus en France plusieurs fois et nous avons sorti cinq albums avec eux.

Muzzart: Vous avez déjà joué à Bordeaux?

Pål: C’est notre septième tournée en France et ce soir, c’est notre deuxième concert à Bordeaux.

Muzzart: Dans votre nouvel album, vous avez un son un peu différent…

Pål: C’est notre sixième album en Norvège et notre cinquième en France. Après quelques albums, on a envie de challenge et de changement. Une bonne partie de l’album rappelle ce que nous faisions avant et le reste va dans d’autres directions, vers des choses nouvelles dont nous n’avions pas l’habitude.

Jon Arild Stieng (guitare/ choeurs): Dans le groupe, nous écoutons tous des styles de musique assez différents. Notre bassiste aime bien la country et la musique bluegrass alors nous avons fait une chanson qui ressemble à ce qu’il aime. Notre batteur aime le hard rock et le métal alors certaines chansons sont plus rock que ce que nous avions l’habitude de faire. Je suppose que l’on retrouve plus nos influences dans cet album.


copyright Anne Deniau

Muzzart: Les titres “In a Way I Think You Know” et “Either Way I Think You Know” ont les mêmes paroles et mélodies mais sont joués différemment, l’un est une ballade et l’autre une chanson rock. Pourquoi ces deux versions?

Pål: La version acoustique de cette chanson était une évidence quand nous l’avons écrite et puis, un jour, Jon s’est mis à la jouer à la guitare électrique et a dit qu’elle sonnait comme une chanson de Dinosaur Jr! Et c’est vrai, il suffit juste de changer un peu le rythme. C’est ce que nous avons fait et nous étions contents d’avoir deux versions différentes d’une chansons que nous aimions tous.

Muzzart: Les morceaux évoluent-ils lorsque vous êtes en tournée?

Pål: Bien sûr. Quand on est en tournée, on se met à réarranger les morceaux et, au final, ils sont un peu différents tous les soirs. Nous ramenons toujours en studio certaines des choses que nous avons essayées sur scène.

Muzzart: Alors vous pensez que vous serez devenus un groupe de hard rock en rentrant de cette tournée?

Jon: J’espère bien! (rires)

Pål: Je ne suis pas sûr que l’on devienne un groupe de métal mais c’est bien d’avoir des chansons qui donnent envie au gens d’être attentifs et d’autres qui ont un son plus puissant. C’est génial d’avoir ce genre de dynamique parce que nous ne nous ennuyons jamais.

Muzzart: Deux des chansons de l’album semblent se rapporter à l’histoire du Portrait de Dorian Gray (Oscar Wilde), vous pouvez nous en parler?

Pål: Quand j’étais à la fac, il y a longtemps maintenant, j’ai fait ma thèse en littérature sur ce livre alors il m’accompagne depuis plusieurs années. Puis en 2005, on nous a demandé, à Jon et moi, de faire une musique pour un livre audio sorti en Norvège. Nous avons fait la musique entre les chapitres. La plupart des morceaux sont instrumentaux mais il y en avait un avec des paroles, c’est “Song for Sybil”. Quant à “Dorian Leaving the Table in Rage”, nous l’avions aussi faite pour le livre audio mais elle n’a pas été utilisée.


copyright Eriks Vendsen

Muzzart quizz:

Muzzart: Selon vous, quel est le meilleur endroit pour écouter de la musique?

Pål: A la maison.

Jon: Avant, j’avais un walkman et j’adorais découvrir de nouveaux endroits à pied et en écoutant de la musique. Par exemple, il y a 10 ans, j’avais un album de Björk et je me suis promené dans New York pour la première fois en l’écoutant. C’était génial.

Pål: En courant ou en faisant du sport, c’est bien aussi. Ça aide à ne plus penser à rien et dans ce cas-là, le métal, c’est parfait! (rires)

Muzzart: Quel est le meilleur groupe de tous les temps?

Pål: Le meilleur groupe de tous les temps, c’est sans doute les Beatles, mais mon groupe préféré en terme de son et non de chanson, c’est Free, un groupe de rhythm ‘n’ blues britannique.

Jon: Motorcycle, un groupe que j’ai vu en concert il y a quelques semaines. Mais c’est une question difficile. Dans quelques heures, je vais regretter de ne pas avoir cité un autre groupe.

Muzzart: Bon, on pourra revenir vous voir après le concert au cas où vous changiez d’avis. (rires)
Dernière question: Êtes-vous plus Kings of Convenience, Thomas Dybdahl ou A-ha?

Jon: Parmi ces trois-là, je dirais Thomas Dybdahl.

Pål: Oui, pareil. Même si on aimait bien A-ha…

Jon: Tu aimais bien A-ha.

Pål: Oui, Moi, j’aimais bien.

Muzzart: Y a-t-il d’autres groupes norvégiens que vous pourriez nous conseiller?

Pål: Motorcycle.

Jon: et si vous aimez Thomas Dybdahl, vous devriez aller écouter Thom Hell (www.myspace.com/thomhell).

Pål: et Ane Brun (www.myspace.com/anebrun)!

Muzzart: On le fera. Merci beaucoup.

Pål et Jon: Merci.

_______________________

Merci à Minor Majority
Merci aussi à Vicious Circle, 3C et au Krakatoa


Minor Majority, session acoustique Muzzart
envoyé par josefeen. –

_______________________

Muzzart: Vous avez récemment sorti un nouvel album intitulé Either Way I Think You Know sur le label bordelais Vicious Circle. Comment avez-vous commencé à travailler avec eux?

Pål Angelskår (guitare/chant): Notre label en Norvège a rencontré Vicious Circle au MIDEM, le grand salon de la musique auquel participent beaucoup de maisons de disques et de labels. Nous venions de sortir notre deuxième album If I Told You You Were Beautiful. Notre label a donné l’album à Philippe (de Vicious Circle). Il l’a aimé et a décidé de le sortir en France. Depuis, nous sommes venus en France plusieurs fois et nous avons sorti cinq albums avec eux.

Muzzart: Vous avez déjà joué à Bordeaux?

Pål: C’est notre septième tournée en France et ce soir, c’est notre deuxième concert à Bordeaux.

Muzzart: Dans votre nouvel album, vous avez un son un peu différent…

Pål: C’est notre sixième album en Norvège et notre cinquième en France. Après quelques albums, on a envie de challenge et de changement. Une bonne partie de l’album rappelle ce que nous faisions avant et le reste va dans d’autres directions, vers des choses nouvelles dont nous n’avions pas l’habitude.

Jon Arild Stieng (guitare/ choeurs): Dans le groupe, nous écoutons tous des styles de musique assez différents. Notre bassiste aime bien la country et la musique bluegrass alors nous avons fait une chanson qui ressemble à ce qu’il aime. Notre batteur aime le hard rock et le métal alors certaines chansons sont plus rock que ce que nous avions l’habitude de faire. Je suppose que l’on retrouve plus nos influences dans cet album.


copyright Anne Deniau

Muzzart: Les titres “In a Way I Think You Know” et “Either Way I Think You Know” ont les mêmes paroles et mélodies mais sont joués différemment, l’un est une ballade et l’autre une chanson rock. Pourquoi ces deux versions?

Pål: La version acoustique de cette chanson était une évidence quand nous l’avons écrite et puis, un jour, Jon s’est mis à la jouer à la guitare électrique et a dit qu’elle sonnait comme une chanson de Dinosaur Jr! Et c’est vrai, il suffit juste de changer un peu le rythme. C’est ce que nous avons fait et nous étions contents d’avoir deux versions différentes d’une chansons que nous aimions tous.

Muzzart: Les morceaux évoluent-ils lorsque vous êtes en tournée?

Pål: Bien sûr. Quand on est en tournée, on se met à réarranger les morceaux et, au final, ils sont un peu différents tous les soirs. Nous ramenons toujours en studio certaines des choses que nous avons essayées sur scène.

Muzzart: Alors vous pensez que vous serez devenus un groupe de hard rock en rentrant de cette tournée?

Jon: J’espère bien! (rires)

Pål: Je ne suis pas sûr que l’on devienne un groupe de métal mais c’est bien d’avoir des chansons qui donnent envie au gens d’être attentifs et d’autres qui ont un son plus puissant. C’est génial d’avoir ce genre de dynamique parce que nous ne nous ennuyons jamais.

Muzzart: Deux des chansons de l’album semblent se rapporter à l’histoire du Portrait de Dorian Gray (Oscar Wilde), vous pouvez nous en parler?

Pål: Quand j’étais à la fac, il y a longtemps maintenant, j’ai fait ma thèse en littérature sur ce livre alors il m’accompagne depuis plusieurs années. Puis en 2005, on nous a demandé, à Jon et moi, de faire une musique pour un livre audio sorti en Norvège. Nous avons fait la musique entre les chapitres. La plupart des morceaux sont instrumentaux mais il y en avait un avec des paroles, c’est “Song for Sybil”. Quant à “Dorian Leaving the Table in Rage”, nous l’avions aussi faite pour le livre audio mais elle n’a pas été utilisée.


copyright Eriks Vendsen

Muzzart quizz:

Muzzart: Selon vous, quel est le meilleur endroit pour écouter de la musique?

Pål: A la maison.

Jon: Avant, j’avais un walkman et j’adorais découvrir de nouveaux endroits à pied et en écoutant de la musique. Par exemple, il y a 10 ans, j’avais un album de Björk et je me suis promené dans New York pour la première fois en l’écoutant. C’était génial.

Pål: En courant ou en faisant du sport, c’est bien aussi. Ça aide à ne plus penser à rien et dans ce cas-là, le métal, c’est parfait! (rires)

Muzzart: Quel est le meilleur groupe de tous les temps?

Pål: Le meilleur groupe de tous les temps, c’est sans doute les Beatles, mais mon groupe préféré en terme de son et non de chanson, c’est Free, un groupe de rhythm ‘n’ blues britannique.

Jon: Motorcycle, un groupe que j’ai vu en concert il y a quelques semaines. Mais c’est une question difficile. Dans quelques heures, je vais regretter de ne pas avoir cité un autre groupe.

Muzzart: Bon, on pourra revenir vous voir après le concert au cas où vous changiez d’avis. (rires)
Dernière question: Êtes-vous plus Kings of Convenience, Thomas Dybdahl ou A-ha?

Jon: Parmi ces trois-là, je dirais Thomas Dybdahl.

Pål: Oui, pareil. Même si on aimait bien A-ha…

Jon: Tu aimais bien A-ha.

Pål: Oui, Moi, j’aimais bien.

Muzzart: Y a-t-il d’autres groupes norvégiens que vous pourriez nous conseiller?

Pål: Motorcycle.

Jon: et si vous aimez Thomas Dybdahl, vous devriez aller écouter Thom Hell (www.myspace.com/thomhell).

Pål: et Ane Brun (www.myspace.com/anebrun)!

Muzzart: On le fera. Merci beaucoup.

Pål et Jon: Merci.

_______________________

Merci à Minor Majority
Merci aussi à Vicious Circle, 3C et au Krakatoa