TIS – LOST IN FLAX FLOWERS

0
1687

Des étendues de champs de blé à perte de vue, comme le visuel intriguant ne nous l’indique pas, nous entrons, à la recherche de la fleur de lin, littéralement traduit “Lost in the Flax flower”, dans le second album du groupe TIS.

Les chansons se découvrent d’elles-mêmes et tissent une à une le lien qui les unit.
Des guitares acoustiques cristallines sont là pour commencer, agrémentées de jolies mélodies électriques en contre chant.
Sans en avoir l’air, les chansons nous entraînent sur un terrain glissant, un univers rempli de fantômes,
“Song for ghosts”, on ne sait plus très bien où l’on met les pieds, perdus, sous l’eau ou dans un champs de lin.

Puis le grain des guitares, tenues par Audray BRAUN et Pierre VASSEUR, tout deux également compositeurs du groupe TIS , se fait plus urticant. Après l’autre côté du miroir de “Dorian Gray”, ça gratte un peu plus nerveusement, de façon plus ténue.

L’univers, à la fois tendre et inquiétant que tisse le groupe, pourrait nous rapprocher d’un Nick CAVE (référence consciente ou non) par la petite phrase “…sweet heart come….” dans “The swamp” ça me fait tout de suite penser au magnifique album “No more shall we part” de ce bon vieux Nick.Les chansons qui se relient entre elles nous enveloppent dans de belles mélodies vocales, des deux chanteurs du groupe Audrey BRAUN et Pierre VASSEUR, accompagnés par la basse / contrebasse de Grégory PERNET et la batterie de Jean-François LAGNEAU.

Sans tomber, en aucune façon dans la copie de qui que ce soit, nul artiste n’est vierge d’influences, digérées ou non, en l’occurence, TIS me fait penser tour à tour, au début de COLDPLAY, pourquoi pas K’S CHOICE, plus proche de nous un groupe belge ANN PIERLE, encore plus proche de nous à Bordeaux, NELLY OLSON ; et puis certaines ambiances auraient peut être pu prendre place dans l’univers de la “Fantaisie Militaire” du géant BASCHUNG (rest in peace !)

Le fil des chansons de TIS tout au long de ce disque, qui se termine par la très très belle “For all the orphans”, nous plonge dans des ambiances à la fois douces, mélancoliques et rafraîchissantes, sans attendre les frimas de l’automne (faut quand même pas exagérer !), elles nous réchaufferont assurément au coin du feu.TIS – LOST IN THE FLAX FLOWERS – 2010


NAMELESS STORY – NO ONE – LOST IN THE FLAX FLOWERS – SONG FOR THE GHOSTS – QUIET – DORIAN GRAY – CONFESSIONS – THE SWAMP – THE BURNING ACT – IN THE BREATH OF SEPTEMBER – NEVER DIVINE – FOR ALL THE ORPHANS




COSMOPOLITE RECORDS

 

MYSPACE TIS

Fab’