OLYA – MIX – Sages

0
1950

A l’occasion de la sortie de son deuxième album “Mix-sages”, la chanteuse OLYA s’est prêtée au jeu pour répondre à quelques questions, sur son nouveau disque, son parcours, son histoire.

_________________________________

MUZZART : Comment as-tu rencontré les musiciens qui t’ont accompagné pour réaliser ce disque et sur scène ?



Il y a 5 ans, j’ai cherché un guitariste et dans mes démarches avec la radio  RTL2 (En partenariat avec Olya pour son 1er album Les Méandres) ils m’ont donné une boite en cartons avec pleins de cds dedans, boîte qui contenait le travail des musiciens de la région.

 

J’en ai trouvé 2, dont la maquette de Frédéric ROGER. Je l’ai appelé immédiatement et le feeling est passé. Nous nous sommes rencontré le soir même et depuis nous ne nous lassons pas de grandir ensemble.

Au départ il était simplement le musicien qui m’accompagnait et au bout de 2 ans et demi, je lui ai proposé de participer à la création, aux arrangements et à la composition du 2nd album.

Depuis Olya est devenu le duo Olya.

Une entité.

 

 

MUZZART : Est-ce que tu as pensé les arrangements de tes chansons, spécifiquement pour la scène ou plus largement dans une démarche d’album ?



Nous avons pensé les arrangements avec Fred pour cet album.

Après l’enregistrement de l’album, la sonorité et les arrangements des chansons évoluent pour la scène.

D’autant plus qu’une violoniste, Monique LUCION, nous a rejoint dans notre bulle.

Donc le violon est très présent.

 

 

 

MUZZART : Comment composes-tu tes chansons ? Une mélodie qui trotte dans la tête ou bien en grattouillant une guitare, des mots écrits sur des carnets ?



Quand je compose c’est plutôt des improvisations, à la guitare ou au piano, très instinctif sur le moment et je corrige plus tard.

Ou alors carrément les moments de grâce ou d’un coups j’entends toute la musique et le texte, c’est rare mais qu’est-ce que c’est bon!! Comme par exemple sur le titre « Je cherche ».

 

 

MUZZART : Charles TRENET disait qu’il écrivait toujours sur les mêmes thèmes, trois ou quatre pas plus, mais avec un point de vue différent, Est-ce que tu as des thèmes de prédilections ?



Est-ce que j’ai des thèmes de prédilection ? Je ne sais pas dire… On verra plus tard.

J’essaye d’évoluer, mon regard change, la vie c’est du mouvement, donc je pense que mes idées aussi deviennent le mouvement.

 

 

MUZZART : Dans quelle langue rêves-tu tes chansons ?



Tantôt le français, et puis Serbo-croate, c’est un mélange des deux.

 

 

MUZZART : Est-ce que tu peux nous parler de l’ambiance sonore de ton enfance ? Est-ce qu’il y avait de la musique dans ta famille ?



Oui la musique était très présente dans ma famille. Mon père était chanteur à l’opéra de Sarajevo et ma grand-mère chanteuse de musiques traditionnelles.

Mon père m’emmenait avec lui au travail ou à l’âge de 6 ans je faisais figurante pour  Cavalleria Rusticana. Je voyais tout le travail scénique, les costumes….

En parallèle, la radio était souvent allumée, j’écoutais souvent la musique folk de l’ex-Yougoslavie.

 

 

MUZZART : Est-ce que tu as étais une fan inconditionnelle d’un artiste ou groupe pendant ton adolescence, si oui lequel ?



Petite j’aimais les groupes rock trad. de mon pays qui sont « No Smoking orchestra », « Bijelo Dugme » , « Crvena jabuka » ou alors carrément dans la pop, j’aimais aussi Madonna.


MUZZART : A quel moment tu as su que tu voulais être musicienne et chanteuse, quel a été le déclic ?



Sans prétention, je suis née comme ça, à l’âge de trois  ans je chantais et je m’enregistrais à la radio et je disais à ma mère de m’écouter.


MUZZART : Te souviens-tu de la première chanson ou des premières notes qui ont fait écho en toi ?



Pas vraiment , mais je me souviens des premières chansons que j’ai dû apprendre, puisque mon tout le 1er album qui s’appelait Verre de terre, je l’ai enregistrée à l’âge de 6 ans.

 

 

MUZZART QUIZZ : Si tu étais un instrument: Violon tzigane, trompette de bandas, tambour du BRONX ou grandes orgues ?



Je pense que j’aimerai être le violon tzigane !

 

MUZZART QUIZZ : Si tu étais une bande originale de film : “Chat noir chat blanc”, « Lost in translation » ou « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain »?



Chat noir chat blanc.

 

MUZZART QUIZZ : Si tu étais une chanson, « Andy » des Rita Mitsuko, « Allellujah » de Léonard Cohen ou « Dis quand reviendras-tu » de Barbara ?



Si je peux me permettre un mélange des trois.

OLYA “Mix-sages”


MOJ DILBERE – Le royaume multicolore – Volimo se svi – Il n’y a rien de grave – Anesthésie – Navali se sar planina – Je tombe – Demain est une promesse – Je cherche


Merci infiniment à OLYA pour m’avoir fait le plaisir de répondre à ces quelques questions.
Vous pouvez retrouver OLYA sur sa page Myspace ou bien sur le site culturel de France3