Colin CHLOE – appeaux

0
2804

“Appeaux” de Colin CHLOE, c’est d’abord un univers maritime, jusque là rien d’étonnant pour un artiste originaire de Lorient et vivant à Brest, mais ne nous y trompons pas, sous des allures maritimes, il ne s’agit pas forcément de vacances au bord de mer.

Colin CHLOE est un véritable conteur, que ce soit des histoires, de marin qui reste au port dans les bras d’une belle, laissant les camarades à l’eau (“Le Marin”), ou bien de prisonnier retrouvant son amour qui l’attend depuis qu’il est entre quatre murs (“L’évasion”), ou encore de jolies fables sur le paradis, non pas artificiel, mais tout de même perdu, dans l’enfer du capitalisme sauvage (“Le jardin des orangers”).

Évidemment la métaphore maritime est bien filée, avec l’appui de guitares cristallines, pures et scintillantes, qu’elles soient acoustiques ou électriques, ces guitares que ne renierait sûrement pas un Neil YOUNG.

Colin CHLOE, c’est ensuite un univers littéraire avec un pseudonyme tout droit sorti d’une écume, “L’écume des jours” de Boris Vian, lui a permis de poursuivre ces fêtes galantes musicales, puisque l’encre de ce Breton est trempé dans la littérature, comme le démontre des références subtilement posée dans ces chansons, ou bien par la mise en musique de textes de Charles Baudelaire (“Le vin de l’assassin”) ou Guillaume Apollinaire (“Laissant Quimper”).

Pour réaliser ce disque, Colin CHLOE a réuni autour de lui des musiciens qui gravitent autour d’autres Bretons célèbres, Miossec ou Yann Tiersen. Bien entouré donc, les chansons sont mises en avant avec un jeu tout en retenu, un flot de notes et des ambiances qui vous plonge au profond des mots de Colin CHLOE.MyspaceColin CHLOE “Appeaux” – 2010


Le marin – Au repos – Les équilibristes – L’évasion – La fille de l’eau – Le jardin des orangers – Mortimer – Le vin de l’assassin – Chamade – Appeau – Laissant Quimper


Fab’