EIFFEL – A TOUT MOMENT

0
1495

Si la première phrase d’un roman est déterminante pour le reste de l’intérêt que l’on va y porter, voire va rester à la postérité, que dire des premières minutes d’un disque ?

Les premières minutes du nouveau disque d’EIFFEL vous happent et vous tiennent en haleine, tant musicalement, qu’au niveau des thèmes abordés et des angles de vue.

 

         EIFFEL est un groupe bordelais qui depuis la fin des années 90 nous propose du rock à la française. Ne nous voilons pas la face, dès qu’il s’agit de rock en France, la première question qui se pose: « mais est-ce que cela sonne ? ». Très peu en France effectivement sont arrivés à faire sonner à merveille notre langue dans un esprit rock s’entend, (je ne parle pas des Brel, Brassens, Ferré, Nougaro) bien sûr il y avait feu Alain BASCHUNG, toujours Jean-Louis AUBERT et bien entendu l’ombre tutélaire de Noir Désir (*) et qui depuis ce que vous savez, nous a laissé dans un vide non comblé, mais c’était sans compter ce nouvel opus du groupe EIFFEL.

 

Le qualificatif qui me vient après quelques écoutes, c’est une parfaite alchimie.

Alchimie musicale tout d’abord, pour le subtil mélange des guitares rock énergiques et des guitares folk acoustiques, ainsi que pour l’utilisation du piano (pas facile quand on est étiqueté « groupe rock »), sur « Cet instant là » notamment.

Alchimie des textes, car oui, ça sonne beau et ça sonne intelligent, avec  des chansons comme « Minouche », «…rien de toi ne m’est étranger », « A tout moment la rue » qui est déjà devenu une sorte d’hymne rock, et puis la magnifique « Sous ton aile », très belle chanson d’amour.

Alchimie de la production, car chaque titre est magnifiquement produit, et l’ensemble est d’une cohérence sans faille du début à la fin, jusqu’au dernier morceau « Ma nébuleuse mélancolie » «…toute ligne d’horizon sera mienne ».

Alchimie entre le rock et la chanson, EIFFEL, car le texte n’est pas mis au rencard et la musique déménage avec des titres comme « Mille voix rauques » ou « Le Coeur Australie »

 

Et puis la voix d’EIFFEL est plus sûre que jamais, bien profonde et directe, excellemment mixée, ni trop devant, ni trop derrière, juste au bon endroit pour servir de bien belle manière chaque chanson.

 

EIFFEL c’est un peu tout ça, de la chanson, du rock, des textes, une énergie, de l’émotion, un groupe qui arrive pleinement à maturité.

 

 

EIFFEL  – “A tout moment” (2009)


Minouche – A tout moment – Le Coeur Australie – Je m’obstine – Sous ton aile – Cet instant là – Mort j’appelle – Nous sommes du hasard – Clash – Ma blonde – Mille voix rauques – Ma nébuleuse mélancolique –


 

 

Fab’

 

(*) Liste non exhaustive…mais qui ne doit pas être si longue que ça, vu le nombre actuel de groupe français qui chante en anglais, mais c’est un autre débat, qui pourrait bien agiter les soirées muzzart….