Brakes – Touchdown

0
1264
Après un “Give blood” et un “The beatific visions” plus qu’enthousiasmants, BRAKES nous revient à nouveau en grande forme, avec un disque court et essentiel, tout comme les premiers nommés. On oscille avec bonheur entre offensives basées sur un rock presque Pixien, fonceur et sans fioritures, extrêmement accrocheur (“Two schocks”  et “Don’t take me to space (man)“, puis un “Red rag” digne du “Rock music” de la troupe à Black Francis sur “Bossanova” ), et reposant sur de jolies mélodies alliées à une instrumentation vive et pétaradante, et purs morceaux country/folk chatoyants (“Worry about it later“).
Ailleurs, “Crush on you” nous montre que le groupe fait avec une habileté égale dans le rock mid-tempo, ou encore dans une country galopante sur l’excellent “Eternal return“.
Une pureté pop-rock vivifiante et mélodiquement irrésistible anime “Do you feel the same?”, ce qui se ressent aussi sur “Ancient mysteries” qui m’évoque Redd Kross sur ses morceaux les plus mesurés.
Vous l’aurez compris, cet album ne dévoile que des pépites, dont ce “Oh! Forever” qui suit, chargé en guitares inspirées, ou ce “Hey hey” en forme de bourrade rock’n’roll absolument magistral.
Enfin “Why tell the truth (when it’s easier to lie)”, bien équilibré entre plages rapides et moments plus tempérés, puis un “Leaving England” posé, à mi-chemin entre folk et country, plutôt sobre, ferment la marche de façon tout aussi probante.
On se retrouve donc au final avec un album génial de plus -c’est désormais une coutume avec BRAKES et pour tout dire, on s’y attendait fortement-, qu’on écoutera forcément sans relâche, et qui par ailleurs nous fera très vite oublier la  médiocrité de nombreux groupes qui font malheureusement couler beaucoup plus d’encre que celui-ci. Super disque.