Peyotl au Son’art

0
2213

Par Joseffeen et Amenina

Le groupe Peyotl (prononcez “Peyotle”) était en concert le 5 juin 2008, au Son’art (19 rue Tiffonet, Bordeaux), avec Octobre et Anthony. Leur maxi sorti en 2005 a été chroniqué à l’époque par MuzzArt et nous voulions prendre des nouvelles de ce groupe dont les musiciens aux nombreux projets n’arrêtent pas de jouer dans les cafés et les salles de Bordeaux. Nous avons donc rencontré Pierre (chanteur) et Julien (bassiste)  juste avant qu’ils montent sur scène.


MuzzArt: Vous êtes 6 dans Peyotl, vous pouvez nous dire comment vous composez les morceaux?

Julien: C’est Pierre qui écrit les textes et Régis qui fait la trame des morceaux. On les remanie et on les arrange ensuite tous ensemble, avec Laurent, Eric et Damien. Nos morceaux ne sont jamais totalement arrêtés, ils sont toujours en mouvement.

Pierre: Par exemple, ce soir, on a composé des parties pour les cordes puisqu’on va jouer avec Octobre dans lequel il y a un alto et un violoncelle et on a aussi invité un violon, Camille des Transmeters. On fait donc un set un peu particulier ce soir puisqu’on les a inclus dans trois de nos chansons: “Indubitablement lyrique”, “Vivant” et ‘”D’Apparences trompeuses”.

MuzzArt: Quelles sont vos influences à tous les deux?

Pierre: Il y en a beaucoup et sur beaucoup de siècles! Avec Régis, on a une formation classique à la base. Régis a écouté beaucoup les Doors. Moi, c’est plus le blues, le jazz comme Soft machine et on se retrouve tous sur Radiohead. Et puis, pour les textes on est influencé par des gens comme Blaise Cendrars ou Antonin Artaud.

Julien: On écoute tous des trucs différents. Eric et moi, on est beaucoup dans le blues, Laulau adore le jazz manouche, etc…


MuzzArt: Si vous deviez définir votre musique en trois mots…

Pierre: Evolution, détermination et ouverture.

Julien: Paradoxe, liberté et… fraternité! (rires)

MuzzArt: A l’entrée on nous a offert un cd avec la place, vous pouvez nous en parler un peu?

Pierre: C’est un cd qui a été produit par notre association qui s’appelle None Shall Pass. On avait envie que les gens repartent du concert avec quelque chose de consistant. C’est une compil’ de chansons inédites des trois groupes du concert de ce soir: Peyotl, Octobre et Anthony.

MuzzArt: Vous avez participez tous à d’autres projets en plus de Peyotl…

Pierre: Oui, Laurent le guitariste est dans le quatuor Tafta qui regroupe le collectif des Lutins Géants. Ils font du jazz manouche et du tango argentin. Elodie, l’altiste du groupe Octobre, fait aussi partie de ce collectif. Julien et Eric ont aussi un groupe qui s’appelle les Night Riders. Il y a aussi notre projet les Weed Brothers, c’est tout le groupe avec deux rappeurs en plus, Dreego (Don Argentino) qui avait monté le collectif Kroniker il y a 15 ans sur Bordeaux avec D’oz qui est lui aussi avec nous dans le groupe Weed Brothers.

MuzzArt: Vous avez aussi sorti un album avec les Weed Brothers en septembre 2007… (ndlr: voir la news du 6 avril 2008 sur MuzzArt)

Pierre: Oui, ça a bien marché, on a eu de très bons retours. L’éditeur nous a fait un album de très bonne qualité. Il a été masterisé à Memphis, on était loin de l’auto-production! On a signé un contrat avec la maison d’édition bordelaise I Can Fly Music et tout et tout. On voulait vraiment avoir un beau produit fini. Ça a été intéressant pour une fois de ne pas avoir à endosser tous les rôles de manager, gestionnaire, producteur… Mais au final ce qui nous plaît surtout c’est de travailler en famille, comme on veut, quand on veut et dans les meilleures conditions possibles et tant pis si ça nous prend plus de temps de travailler en auto-production. L’essentiel c’est de faire ce qu’on a envie de faire avec passion et conviction.


MuzzArt quizz:

MuzzArt: Quel est pour vous le meilleur endroit pour jouer de la musique? dans la rue? Dans un café? ailleurs?

Pierre: Ça dépend de la musique. Nous on a plutôt fait une liste de tous les endroits insolites où on pourrait jouer de la musique.

Julien: Oui, comme une aire de repos sur l’autoroute par exemple…
Nous, on a beaucoup joué dans la rue avec Pierre. C’est un super endroit pour faire de la musique.

MuzzArt: Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire de la musique? L’argent? La gloire? Embêter vos parents?

Pierre: l’envie physique d’appuyer sur un piano.

Julien: La famille. Je suis tombé dedans quand j’étais petit.

MuzzArt: Quel est l’artiste que vous considérez comme le meilleur de tous les temps?

Pierre: Moi! (rires) Non, Thelonious Monk.

Julien: Johnny “Guitar” Watson, guitariste/ chanteur des années 60. En même temps j’ai envie de dire aussi Bo Diddley parce qu’il est mort cette semaine.

Pierre: Non!

Julien: Et si…

MuzzArt: Et si vous deviez choisir de jouer dans un festival, lequel ce serait?

Julien: Les Eurokéennes, pour Peyotl, ça me plairait bien. J’y suis jamais allé. Sinon j’aime bien le Festival Blues Passions à Cognac.

Pierre: Le Fallen Fest à Paris, Jazzaldia à San Sébastien ou la MNOP à Périgueux (Musique Nouvelle Orléans à Périgueux)

________________________________

Video du concert du 5 juin.
Titre: “Vivant” de Peyotl

myspace de peyotl: www.myspace.com/peyotlnsp

________________________________

Merci à Peyotl


Peyotl – live
envoyé par amenina2muzzart

myspace de peyotl: www.myspace.com/peyotlnsp

________________________________

Merci à Peyotl