Tue Loup – Le lac de Fish

0
1425

Une ballade sur « Le lac de fish ».


Tue Loup avec leur septième disque, nous propose de prendre la route. On ferme les yeux, on pose les valises dans le coffre arrière, et c’est parti pour « Le tour de la terre ». Le paysage défile, comme une « Avalanche » nous sommes propulsés entre ici et ailleurs, on prend à gauche puis tout droit, par « Ma diagonale buissonnière », mais attention de ne pas s’assoupir, car au détour d’un regard l’on pourrait bien se retrouver « …pendu au plafond en robe déchirée ».


 


Comme un rêve éveillé, les ambiances sont oniriques, les textes poétiques de Xavier Plumas, résonnent et sonnent justes ; tour à tour enivrant et troublant, comme si sous chaque chanson, il y avait un mystère enfoui.


 


Le mystère est dans ce lieu-dit, Tue-Loup, dans lequel on parle aussi d’amour ; en voyage « Le plan de Rome » ;  en cours de route « Ma diagonale buissonnière » ou en errance « Le saut de l’ange ». Les contours de ce monde, imaginaire mais bien réel, se font sentir dans chaque chanson, parfois on peut même entendre le vent dans les coeurs.


 


La voix de Xavier Plumas est chaude, elle nous raconte des histoires comme pour mieux nous endormir, mais attention de ne pas marcher sur les fantômes endormis et sur les traces du dernier loup sacrifié dans le fameux lieu dit, à chacun son conte.


 


Les guitares sont omniprésentes, folk jusqu’au bout des doigts, les instruments sont enregistrés comme si l’on était tout prêt, l’ambiance semble être le maître mot. Et qu’elles sont belles ces ambiances, entre mélancolie et joie du départ, une guitare électrique scintillante arrive toujours au bon moment, et l’harmonica vient faire vibrer l’ensemble.


Mais la musique folk n’est pas le seul moteur du groupe, le jazz se fait sentir tout le long du disque, dans le jeu fin du batteur, le rock et le blues crasseux du delta sont là aussi, mais dans quel delta ?


 


Depuis la création du groupe fin 1995, Xavier Plumas (chant, textes, guitare, harmonica) et ses acolytes, Thierry Plouze (guitare), Eric Doboka (Basse), Romain Allanot (Batterie), Thomas Fiancette (Flûte, Violon, guitare Italienne) et Christian d’Asfeld (Piano, claviers) creusent leurs sillons ; entre autoproduction des débuts, un premier album « La bancale » signé chez PIAS, et leur dernier opus « Le lac de fish » sorti sur le label indie T-REC.


 


Tue Loup n’a pas fini de nous étonner, les sentiers qu’ils empruntent sont toujours lumineux, et la récolte est toujours bonne.


 






Le lac de Fish” 2007


Cabale – Avalanche – Le tour de la terre – En flèche – En terre inconnue – En robe déchirée – Adieu les Bordes – Gisant – Le plan de Rome – Ma diagonale buissonnière – Le saut de l’ange – Le lac de Fish






Page myspace


 


Fab’