Emily Jane White – Dark Undercoat

0
2493
    En avril dernier est sorti le tout premier album d’Emily Jane White, jeune chanteuse folk californienne qui est loin d’être une inconnue à Bordeaux puisqu’elle y a vécu quelques temps et en avait profité pour faire ses armes sur les scènes bordelaises. C’est d’ailleurs sur le label bordelais Talitres que vient de sortir son album intitulé Dark Undercoat.


    L’univers sur le fil, à la fois sombre et ensorcelant, que l’on trouve sous ce dark undercoat est tout en ombres et hanté par des personnages en errance qui se retrouvent face à leurs cauchemars (“Sleeping dead“), à ce que le temps qui passe a fait de leurs vies (“Time on your side”) ou au fait qu’il leur manquera toujours quelque chose (“Hole in the middle”) alors ils rêvent, dansent pour se sentir libres (“Blue”), prennent la fuite ou s’amusent avec des poupées vaudous tout en chantant “born in the USA” (“Dagger”).


    Avec cet album folk aux mélodies tantôt à la guitare tantôt au piano, Emily Jane White lance une invitation à plonger en eaux profondes pour aller voir ce qui se cache sous la surface: “If I was a deep bath tub, would you sink down to the bottom of my love?” (“Dark undercoat”). Porté par une voix et une atmosphère rappelant la Cat Power des débuts, le premier album d’Emily Jane White est une incursion dans un univers en clair obscur, envoûtant et d’une extrème mélancolie et à aller découvrir sans hésitation. A noter sur cet album, la chanson “Wild tigers I have known” , bande originale du film du même nom réalisé par l’américain Cam Archer en 2006.


        Le 24 avril 2008, Emily Jane White était à l’affiche du festival Les femmes s’en mêlent au Son’art (Bordeaux), un live report est disponible sur MuzzArt avec notamment une vidéo live du titre “Time On Your Side” extrait de l’album: Les femmes s’en mêlent.

la page myspace d’Emily Jane White.

le site officiel de Talitres.