Fink, interview

0
3991
Par Amenina et Joseffeen

    Après 8 ans en tant que DJ et producteur pour le label anglais Ninja Tune, Fink  a pris la guitare, s’est mis à la musique folk et a sorti deux albums: Biscuits For Breakfast (2006) et Distance and Time en octobre dernier. Fink qui, même s’il fait aujourd’hui de la folk, est toujours un Ninja, était en concert au Comptoir du Jazz (59, quai de Paludate, Bordeaux) le 01 février 2008 et c’est à cette occasion que nous l’avons rencontré.

    C’est à l’heure du dîner au restaurant Le Port de la Lune qu’il a répondu à nos questions et nous a parlé de ses débuts sur scène, de son groupe, de ses chansons et de musique sans oublier de répondre au traditionnel Muzzart Quizz…

    Le soir même, après une première partie assurée par Sammy Decoster, c’est dans un Comptoir du Jazz plein à craquer et devant un public emballé par sa voix, ses mélodies et l’évidente complicité qui l’unit à ses musiciens que Fink a joué les chansons de ses deux albums dont ‘This is the Thing‘ (voir le clip ici), premier extrait de Distance and Time.

       Fink, qui n’aime pas trop les rappels, a voulu passer un marché avec le public à la fin du concert, jouer les deux chansons prévues pour les rappels à condition qu’on ne le force pas à revenir sur scène par la suite. Le public a dit oui mais n’a pas joué le  jeu et Fink n’a pas eu d’autre choix que de revenir pour une dernière chanson, c’était bien tenté, mais il n’avait aucune chance…Petits souvenirs du concert:

La page myspace de Fink
son site officiel



Merci à
 Fink,
Ping Pong (Josselin),
Le Port de la Lune, Le comptoir du Jazz
et Allez les filles


    Le soir même, après une première partie assurée par Sammy Decoster, c’est dans un Comptoir du Jazz plein à craquer et devant un public emballé par sa voix, ses mélodies et l’évidente complicité qui l’unit à ses musiciens que Fink a joué les chansons de ses deux albums dont ‘This is the Thing‘ (voir le clip ici), premier extrait de Distance and Time.

       Fink, qui n’aime pas trop les rappels, a voulu passer un marché avec le public à la fin du concert, jouer les deux chansons prévues pour les rappels à condition qu’on ne le force pas à revenir sur scène par la suite. Le public a dit oui mais n’a pas joué le  jeu et Fink n’a pas eu d’autre choix que de revenir pour une dernière chanson, c’était bien tenté, mais il n’avait aucune chance…Petits souvenirs du concert:

La page myspace de Fink
son site officiel



Merci à
 Fink,
Ping Pong (Josselin),
Le Port de la Lune, Le comptoir du Jazz
et Allez les filles